Sécurité enfant

Pourquoi et comment réaliser un massage cardiaque à un enfant ?

Massage cardiaque sur un enfant
185views

Aussi appelé réanimation cardio-pulmonaire ou encore compression thoracique, le massage cardiaque est un acte dont l’objectif est la réanimation d’une personne. Cette procédure peut être appliquée sur n’importe quelle victime. Cependant, elle diffère selon l’âge de cette dernière. Ainsi, les gestes à pratiquer sur un enfant sont spécifiques. Si vous êtes confronté à une telle situation, les conseils ci-dessous vous seront utiles et vous aideront à réaliser correctement le massage cardiaque.

Pourquoi effectuer un massage cardiaque sur un enfant ?

Le massage cardiaque est le geste de premiers secours d’un enfant à adopter si celui-ci perd connaissance, ou s’il a du mal à respirer. Le massage est primordial, car la victime risque un arrêt cardiaque. Si cela se présente, pensez à contacter immédiatement les secours. Mais en attendant qu’ils arrivent, cette opération peut aider à réanimer l’enfant : il s’agit tout simplement des premiers soins d’urgences.

Massage cardiaque sur un enfant

Lorsque le cœur bat de façon totalement anarchique où s’il cesse de battre, il ne remplit plus sa fonction d’oxygénation des organes, dont le cerveau. Cela peut malheureusement engendrer des lésions irrémédiables. Grâce au massage cardiaque enfant, ce problème peut être résolu et par la même occasion, la victime pourra être réanimée. De plus, cette action permet de stopper un étouffement ou un saignement du petit.

Lire  Sécurité enfant : L’utilité des casques bébé anti chute

Comment se placer pour procéder au massage ?

Avant toute chose, le sauveteur doit adopter une position spécifique pour une réalisation correcte des gestes de premiers secours de l’enfant. Mettez-vous idéalement sur le côté, au-dessus de la victime. Votre emplacement doit vous permettre de vous incliner pour poser votre oreille au-dessus du nez et de la bouche de l’enfant afin d’entendre sa respiration.

Votre position doit par ailleurs être verticale pour bien voir le soulèvement du ventre et du buste de l’enfant. Et dernier point à retenir, votre main doit toujours rester proche du sternum de la victime.

Une bonne préparation avant les premiers secours enfant

Le massage cardiaque n’est pas le même en fonction de l’âge de la victime. La technique à adopter sur enfant et un nourrisson est bien distincte de celle pratiquée sur l’adulte. Pour un enfant âgé de moins de 8 ans, ce geste s’exécute à l’aide d’une seule main. En revanche, pour le nourrisson, la compression du sternum doit être effectuée avec la pulpe de l’index et du majeur, à un rythme de 100 compressions par minute.

Quoi qu’il en soit, avant la réalisation du massage, une bonne préparation est de mise. Et ceci est tout aussi valable, que ce soit pour stopper un étouffement de l’enfant ou stopper un saignement de l’enfant.

Lire  Petit comparatif sur les écharpes de portage : pour un achat bien pensé

Gestes à pratiquer sur un enfant de moins de 8 ans

Pour commencer, placez l’enfant sur le dos, les mains croisées. Retirez tout ce qui peut bloquer ses voies respiratoires. Localisez la zone d’appui sur son torse de la façon ci-après :

  • Posez le bout de votre majeur sur le creux situé en haut du sternum, au bas du cou ;
  • Placez le majeur de votre autre main sur le creux qui se trouve en bas du sternum ;
  • Repérez le centre du sternum puis disposez le talon de votre main sous celui-ci.

Que faire sur un nourrisson ?

Commencez par positionner le nourrisson sur le dos puis trouvez son sternum. Posez votre index et votre majeur sur l’axe vertical du sternum. Le massage sera réalisé à environ 1 cm sous la ligne qui relie les tétons du bébé.

Massage cardiaque sur un enfant

L’application du massage cardiaque sur l’enfant

Quand vous effectuez un massage cardiaque, vous devez également pratiquer une insufflation. Cet acte aide à rendre la réanimation cardio-pulmonaire de l’enfant encore plus efficace. Aussi, placer l’enfant en PLS ou en position latérale de sécurité peut se révéler utile. Cela permet de dégager les voies aériennes supérieures et ainsi assurer le passage de l’air vers les poumons.

Le massage cardiaque de l’enfant de moins de 8 ans

Posez le talon d’une de vos mains sur la zone à masser. Vos doigts doivent être relevés. Comprimez le thorax jusqu’à près de 4 cm, et laissez-le ensuite remonter. Votre main doit rester sur le sternum. Répétez les compressions en conservant le rythme de 100 compressions par minute. Entre 5 compressions, faites une insufflation.

Lire  Petit comparatif sur les écharpes de portage : pour un achat bien pensé

La réanimation cardio-pulmonaire chez le nourrisson

En vous servant des extrémités de votre majeur et votre index, exercez régulièrement une pression sur le sternum, en le comprimant à 3 cm pour une fréquence de 100 compressions à la minute. Comme toujours, alternez 5 à 10 compressions avec une séance d’insufflation.

Dans quels cas un DAE sur l’enfant est-il requis ?

Bien qu’une fibrillation ventriculaire survienne très rarement chez un enfant, il peut tout de même avoir lieu. C’est notamment le cas, si l’enfant a subi :

  • Une électrocution ;
  • Une noyade dans une eau très froide ;
  • Un problème congénital de la fréquence cardiaque.

Ces situations peuvent requérir l’emploi d’un DAE sur l’enfant ou défibrillateur automatique externe. L’usage d’un tel dispositif permet de retrouver un rythme cardiaque normal, grâce à la pratique de chocs électriques. L’utilisation de ce genre d’appareil doit être faite avec minutie. La connaissance des instructions d’emploi de base est nécessaire.

En définitive, lorsque vous vous trouvez face à une situation nécessitant la pratique d’un massage cardiaque sur un enfant, n’oubliez pas de joindre les secours. Il est conseillé de vous entraîner à réaliser les premiers soins afin d’être prêt en cas d’accidents.

Commenter cet article

Leave a Response