Santé quotidienne

Les différences entre l’orthodontiste et le parodontiste

différences entre l’orthodontiste et le parodontiste
47views

Comme l’orthodontiste, le parodontiste se spécialise dans la dentisterie fonctionnelle et esthétique. La parodontie se rapporte effectivement au soin des gencives (tissus de soutien de la dent).

L’orthodontie quant à elle est une spécialité axée sur le positionnement esthétique de la dentition. En d’autres termes, la parodontie est un complément aux pratiques orthodontiques.

La parodontie : un complément des pratiques d’orthodontie

Pour avoir plus d’information sur l’orthodontie, vous devez comprendre les principes de la parodontie. L’orthodontie englobe des soins multidisciplinaires pour améliorer l’esthétique de la sphère buccale (maxillaires et dentition).

Cette pratique vise également à promouvoir la santé bucco-dentaire des patients. Quand le chirurgien-dentiste pratique l’orthodontie, il doit préalablement se soucier de la santé des gencives, notamment du parodonte.

Qu’est-ce que le parodonte ?

Le parodonte est l’ensemble des tissus de soutien dentaire. Son rôle principal est de recouvrir la dent pour la protéger des agressions externes. On peut également l’appeler le périodonte ou plus communément, la gencive. Le parodonte est constitué de :

  • L’os alvéolaire
  • La gencive attachée
  • Le cément radiculaire
  • La muqueuse
  • Le ligament parodontal
Lire  Sédentarité : quel impact sur votre santé ?

Parodontite et migration dentaires

La parodontite se traduit par la mobilité des dents en bouche. Cette maladie dentaire est d’origine bactérienne. En tant que pathologie inflammatoire, la parodontite se caractérise par une détérioration sévère du parodonte.

Cette pathologie se manifeste par le détachement de la dent. Vous devez distinguer la parodontite de la migration dentaire. Ce dernier signifie que la dent se déplace de sa position initiale. C’est plutôt la conséquence d’une récession gingivale.

des pratiques d’orthodontie

La parodontie dans les traitements orthodontiques

Vous ne pouvez pas réaliser des soins orthodontiques si la gencive contracte une maladie à l’instar de la parodontite. En effet, la pratique de l’orthodontie consiste à déplacer une dent sans porter atteinte au système d’ancrage.

Or, si la dent présente des pathologies traitées en parodontie, les tissus de soutien doivent être traités avant le déplacement. Un parodonte sain ne présente ni saignement ni inflammation. Les pratiques de la parodontie réalisée avant l’orthodontie concernent :

La gingivite

D’une manière générale, l’inflammation de la gencive ou la gingivite est due à une mauvaise hygiène orale ainsi que de mauvaises habitudes de vie. La gingivite se manifeste par une mauvaise haleine, la rougeur des gencives, le gonflement ou encore par des abcès dentaires. Il s’agit d’une pathologie béguine du parodonte puisque le cément, l’os alvéolaire et le desmodonte ne sont pas concernés.

Lire  Y a-t-il un lien entre le stress et l’acné ?

Sachez qu’à défaut de traitement préalable, la gingivite évolue de manière à détruire le système d’ancrage de la dent. Le parodonte profond peut être causé par une affection bactérienne aérobique (sur la partie supra-gingivale) ou des bactéries anaérobiques (partie sous-gingivale).

La récession gingivale

La récession gingivale ou le déchaussement correspond généralement à la perte de gencive. Il y a déchaussement lorsque la gencive et l’os qui se trouvent autour d’une dent baisse de niveau. La descente du parodonte engendre l’exposition de la racine dentaire. Ainsi, la gencive est susceptible de contracter des pathologies multiples.

Vous devez savoir que la pratique d’orthodontie avant une consultation périodontique peut causer une récession gingivale. Le déplacement de la dent est effectivement à l’origine du déchaussement. La récession gingivale a plusieurs causes, à savoir :

  • L’abrasion suite à un brossage trop agressif
  • Une infection des tissus dentaires
  • La malocclusion des dents
  • L’usure traumatique
  • La pose de piercing

Afin d’éviter une hypersensibilité dentinaire due à la récession gingivale, le professionnel en parodontie pratique :

  • Une GCE (greffe de conjonctif enfoui)
  • Un emdogain
  • Une greffe épithéliale conjonctive
  • Un lambeau tracté

Les interventions de parodontie en orthodontie

Dans la pratique d’orthodontie, le professionnel en parodontie peut intervenir dans le traitement des dents de sagesse. Il intervient également dans l’appareillage des dents et l’amélioration esthétique de la dentition.

Lire  La clinomanie c'est quoi au juste ?

En d’autres termes, ce spécialiste exerce préalablement aux bonnes pratiques de dentisterie esthétique en traitant le système d’ancrage des dents. Le parodontiste peut dispenser les services ci-après :

  • Les implants dentaires
  • L’extraction de dents de sagesse
  • La greffe de gencives
  • L’ablation des tissus hyperplasiques
  • Les greffes osseuses
  • L’allongement de couronnes dentaires
Commenter cet article