Sexualité

La procédure pour une vasovasostomie

177views

Afin de pouvoir concevoir un enfant à nouveau, des hommes ayant subi une vasectomie par le passé peuvent choisir de subir une vasovasostomie. Cette procédure chirurgicale est à la fois une option peu dangereuse et beaucoup plus économique que les autres types de traitement de fertilité. Elle se démarque par des résultats très encourageants et un taux de réussite favorable. Cette procédure a l’avantage de privilégier l’aspect naturel de la conception plutôt que la fécondation in vitro. En choisissant un renversement de vasectomie, l’homme épargne également à sa compagne de suivre un traitement hormonal.

Ce qu’il faut savoir avant de vous engager

Si vous projetez de suivre une vasovasostomie, il faut savoir que la probabilité de réussite diffère d’un candidat à un autre. Il faut tout d’abord considérer l’âge du patient ainsi que celui de sa partenaire. En effet, la fertilité de la femme baisse au-delà de 40 ans. C’est ce qui fait qu’une grossesse après un renversement de vasectomie soit plus envisageable pour une femme de moins de 30 ans que pour un couple qui a dépassé la quarantaine. Il faut également penser à la durée qui sépare la première intervention et la seconde.

Le chirurgien pourra mesurer le succès de l’intervention en mesurant le taux de perméabilité de l’opéré qui doit être dans une marge de 75 à 85 % après l’intervention. Il doit aussi tenir compte d’éventuelles complications liées à la première intervention, à savoir la vasectomie. Auquel cas, une infection peut survenir et menacer la réussite du renversement. De même, l’habileté du chirurgien est un facteur clé dans le succès de votre intervention. Il est important de vous engager avec un praticien qui réalise couramment ce genre de procédure chirurgicale.

Lire  Tout savoir sur l’épilation définitive

Les étapes à respecter pour entamer la procédure

Si vous avez décidé de faire une vasovasectomie, nous vous conseillons d’abord d’effectuer une première consultation chez un médecin spécialiste au sein d’une clinique. Cet échange initial permettra au médecin urologue d’évaluer votre cas et de répondre à vos interrogations. Aussi, le chirurgien pourra vous communiquer la date de l’intervention qui aura lieu dans les semaines à suivre. Sachez que ce type d’opération n’est pas pris en charge.

Les charges demandées englobent la mobilisation d’une petite équipe composée d’une ou 2 infirmières. Cette microchirurgie se déroule dans une salle de chirurgie mineure et nécessite uniquement une anesthésie locale. Le chirurgien aura également recours à un bloc spermatique bilatéral. Les sutures seront réalisées de manière discrète en utilisant un microscope chirurgical de grande précision.

Après votre opération, plusieurs services sont inclus dans les frais globaux de l’intervention. La prise en charge englobe un suivi téléphonique minutieux. Une infirmière se chargera de vous contacter régulièrement dans les jours qui suivront votre opération afin de s’enquérir de votre état. Aussi, en cas de complications, les visites post-opératoires sont également prises en charge. Il faut noter qu’un spermogramme vous sera demandé à 3 et 6 mois après votre renversement de vasectomie. Pour ces deux rendez-vous, une infirmière prendra contact avec vous pour vous informer de vos résultats.

Lire  Comment se masturber mutuellement ?
Commenter cet article