Santé quotidienne

L’importance d’une bonne hygiène alimentaire

L'hygiène alimentaire, c'est vraiment la base pour être en bonne santé
255views

Selon les statistiques, plus de 40 millions de personnes souffrent chaque année d’une maladie d’origine alimentaire. Et même si le grand public est de plus en plus sensibilisé à la sécurité alimentaire, la situation n’est pas pour autant maîtrisée. C’est pour cette raison que l’hygiène alimentaire est importante que ce soit à la maison, aux restaurants, aux supermarchés, aux magasins ou encore dans les usines alimentaires. L’hygiène alimentaire peut se définir comme la manipulation, la préparation et le stockage d’aliments ou boisons permettant d’éviter les risques d’intoxications alimentaires et aboutir à une alimentation saine et sécurisée. Dans ce cadre, garantir la fiabilité des aliments consommés constitue la partie la plus critique du processus.

L’intoxication alimentaire, un fléau humanitaire

Chaque jour, de nombreuses personnes tombent malades à cause des aliments ou des boissons qu’elles ont consommé. Les parasites, bactéries, virus et autres substances dangereuses présents dans la nourriture peuvent en effet provoquer une intoxication alimentaire. Cette dernière peut ainsi entraîner une gastro-entérite, une déshydratation et d’autres maladies plus graves et mortelles comme l’insuffisance rénale. Les risques de contamination sont plus élevés pour certaines catégories de personnes comme les bébés et les petits enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et/ou celles qui ont un système immunitaire faible.

Lire  Blanchissement dentaire : mythes & réalités : nos astuces

A noter également qu’il n’y a aucun moyen immédiat pour identifier si la nourriture est contaminée, car dans la majorité des cas, la personne ne peut pas voir ou sentir quelque chose d’anormal. Il y a toutefois certains aliments à risque comme les œufs et les produits à base d’œufs, les volailles notamment les animaux porteurs de salmonelles et les aliments crus ou peu cuits.

En milieu industriel, même si les produits alimentaires sont contrôlés de manière optimale, les risques de contamination sont toujours possibles du fait d’un incident ou d’une négligence notamment lors des manipulations humaines. C’est pour cette raison que des réglementations et des normes ont été établies afin de lutter efficacement contre l’intoxication alimentaire. D’ailleurs, il est nécessaire, voire obligatoire pour les entreprises agroalimentaires de disposer d’un permis d’exploitation.

Les mesures de prévention à prendre

Prendre certaines dispositions peut aider à réduire les risques d’intoxication alimentaire. Dans ce cadre, il existe différentes recommandations pour garantir la sécurité alimentaire. Ces dernières doivent être appliquées que ce soit à la maison, au restaurant, à l’hôtel ou dans une usine alimentaire.

  • Le nettoyage et la désinfection des produits et du matériel utilisé.
  • L’hygiène personnelle : se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon.
  • Le stockage alimentaire : bien entreposer les aliments périssables et les produits séchés.
  • Le contrôle de la température afin d’empêcher la prolifération des bactéries et préserver la qualité des aliments.
  • La manipulation des aliments : la manière dont la nourriture sera manipulée, du stockage à la consommation.
Lire  La chlorella un complément alimentaire aux mille vertus

Des préventions qui commencent chez soi

La majorité des cas d’intoxication alimentaire survient à la maison. Il est donc important de suivre quelques règles simples pour bien se protéger et constituer une alimentation saine.

  • De la nourriture propre

Outre le fait de pratiquer une bonne hygiène personnelle, il convient de bien laver les aliments à consommer notamment les fruits, les légumes et la viande. Il faut également garder les aliments secs à l’écart des liquides notamment les céréales, les produits alimentaires en poudre et les aliments cuits au four. En effet, l’humidité attire facilement les moisissures qui peuvent provoquer des allergies et autres intoxications alimentaires.

  • Des accessoires et des appareils utilisés de manière appropriée

Avant de commencer toute préparation, les ustensiles et équipements de cuisson doivent être correctement nettoyés et désinfectés : la vaisselle, les assiettes, les couteaux, les planches à découper, les mélangeurs, etc. Le réfrigérateur constitue également un outil essentiel dans une cuisine. Dans cette optique, il faut savoir l’utiliser de façon optimale.

  • Ne pas conserver les aliments au-delà de leur date de péremption
  • Nettoyer et désinfecter régulièrement le congélateur à l’eau de Javel
  • Les aliments crus et les aliments cuits doivent être séparés pour éviter toute contamination
  • Disposer correctement les aliments dans le réfrigérateur
  • Ne pas recongeler un produit décongelé (rupture de la chaîne du froid) afin d’éviter la propagation des bactéries
  • Des aliments cuits à la bonne température
Lire  Crise de tétanie : les facteurs en cause et les bons réflexes

La cuisson est le meilleur moyen d’éviter la prolifération des germes. En effet, certaines bactéries comme la Salmonelle et la Listeria peuvent survivre à une température de moins de 65°C.

Éloigner les insectes pour conserver une bonne hygiène alimentaire

Les petites créatures et les rongeurs tels que les mouches, les cafards ou encore les souris envahissent les maisons en particulier la cuisine. Or, ils peuvent transporter des agents pathogènes qui sont facteurs de nombreuses maladies. De ce fait, il vaut mieux prendre certaines dispositions comme nettoyer régulièrement le réfrigérateur, désinfecter les étagères, couvrir les pots contenant des aliments, etc.

Commenter cet article

Leave a Response