Remèdes naturelsSanté quotidienne

Comment faire pour déboucher le nez?

Un nez congestionné suffit à rendre notre quotidien désagréable ! Les causes sont multiples: tabagisme, pollution atmosphérique, le froid de l’hiver, les allergies… Adultes ou enfants, la question est de savoir, quelles mesures de soins appliquer lorsqu’on a le nez bouché ? En tout cas, étant tirées des conseils des professionnels de la santé, les astuces suggérées suivantes sont des plus efficaces. À partir de maintenant respirer mieux et améliorer la qualité de votre sommeil.

Contents

Astuces pour déboucher le nez d’un bébé ou d’un enfant

Les enfants et les bébés peuvent vraiment souffrir du nez bouché. En effet, leurs narines sont beaucoup plus petites que les nôtres. En plus de leur donner de l’ibuprofène ou du paracétamol, tous les conseils pour dormir peuvent être utilisés pour eux. Pour les bébés, plutôt que de lever la tête sur un oreiller, essayez de lever le lit à une extrémité.

Mettez de la vapeur sur les pieds d’un bébé plutôt que sur sa poitrine, afin qu’il ne devienne pas accablant. Les bébés ne peuvent pas se moucher. Cependant, vous pouvez vous procurer un appareil qui aspire doucement le mucus pour eux.

Le rinçage nasal

Les douches nasales sont utiles pour les mucus épais ou des allergies. Il faut effectuer cette tâche environ 5 fois par jour pour dégager les sinus et apaiser l’inflammation. Vous pouvez faire votre propre rinçage nasal avec de l’eau salée.

Lire  Comment rester fort dans les moments difficiles?

Mais encore, achetez un rinçage salin auprès d’un pharmacien ou obtenez une ordonnance d’un médecin. Ce n’est certes pas très classe, cependant, il vous est donné la possibilité d’avoir recours à un pot neti. Un pot neti est un contenant qui vous permet d’évacuer les fluides et autres mucus de vos conduits nasaux.

La Food and Drug Administration conseille à ceux qui ont recours à ce type de contenant, de privilégier l’usage d’eau distillée. C’est moins invasif pour vos muqueuses, contrairement à l’eau du robinet qui contient de l’eau de javel.

L’hydratation

Rester hydraté peut fluidifier le mucus et aide également le corps à combattre une infection s’il y en a une.  Veillez à bien vous hydrater si vous avez un rhume ou si vous présentez des symptômes de grippes. Le maintien d’un niveau d’hydratation optimal permet d’humidifier vos conduits nasaux.

Vous aurez moins de risques d’inflammation et d’irritation. En cas de mal de gorge, privilégiez les boissons tièdes à chaude. C’est par exemple le cas du thé qui peut soulager instantanément votre état.

Se moucher doucement

Lorsque vous sentez que votre nez est bouché, la tentation est d’atteindre les tissus et d’essayer de le dégager rapidement. Mais souffler trop fort ou trop souvent peut provoquer des saignements ou une infection des sinus. Ce qui ne fera qu’empirer les choses.

Lire  Rajeunissement des paupières : Quelles techniques choisir laser ou chirurgie ?

Se moucher trop peut également contribuer au gonflement qui peut donner l’impression que votre nez est bouché en premier lieu. La meilleure façon d’éliminer tout mucus est de se moucher doucement une narine à la fois.

Augmentation de l’humidité

L’air vraiment sec aggraverait la situation quand on a le nez douloureux et croustillant.  Rendre la pièce plus humide peut être utile, surtout la nuit.

La façon la plus simple de le faire est d’utiliser un humidificateur. Tant chez les bébés que les adultes, cet équipement vise à humidifier l’air ambiant. Cela a pour effet d’apporter davantage de confort dans une pièce. Ce qui a pour effet de réduire les problèmes de tissus irrités au niveau de votre nez et de votre sinus.

Les médecins affirment que l’air chauffé et humidifié peut également aider à mieux drainer le mucus congestionné. Sinon, vous pouvez toujours recourir à la solution de l’eau bouillie. Ou encore, faire couler une douche chaude.

Des options de traitements

Avoir recours à un décongestionnant permet de réduire l’enflure. C’est également très utile pour réduire les douleurs nasales favorisées par l’irritation des muqueuses. Vous pouvez facilement vous procurer un décongestionnant sans ordonnance médicale. Parmi les vaporisateurs nasaux, vous avez l’oxymétazoline, mais aussi la phényléphrine. En revanche, si vous avez une préférence pour les pilules décongestionnantes, vous avez le choix de vous tourner vers la pseudoéphédrine.

Lire  Anticoagulant : le traitement pour fluidifier le sang

Les antihistaminiques peuvent aider à soulager les symptômes d’allergie, mais certains peuvent causer de la somnolence. Les deux types de médicaments peuvent réduire le gonflement de vos voies nasales, aidant ainsi à déboucher vos sinus. Jetez également un coup d’oeil à notre article qui vous guide sur les 7 erreurs à éviter quand on a une crise d’angoisse.

Rate this post