Santé quotidienne

Les 5 choses à savoir sur la fréquence cardiaque au repos pour la santé

Dans l’organisme, le cœur occupe une place importante dans le métabolisme. En effet, en prenant soin de vérifier la fréquence cardiaque, il est possible d’éviter des maladies comme AVC ou l’insuffisance cardiaque. Découvrez alors les 5 choses à savoir sur la fréquence cardiaque au repos pour la santé.

Contents

Qu’est-ce qu’une fréquence cardiaque ?

La fréquence cardiaque ou rythme cardiaque est un terme médical qui désigne la durée du battement de votre cœur. Ces données sont accessibles et facilement mesurables. En fonction de votre âge, de votre quotidien et de votre mode de vie, votre fréquence cardiaque peut être lente ou élevée.

Qu’entend-on par fréquence cardiaque au repos ?

La fréquence cardiaque au repos correspond à votre rythme cardiaque habituel. Par exemple, le rythme cardiaque d’une personne adulte oscille entre 60 à 80 battements par minute. Pour un nouveau-né, sa fréquence s’élève à 120-160 battements par minute. Celui d’un enfant entre 6 à 10 ans, sa fréquence est de 100-120 b/min. Par ailleurs, pour un adolescent, sa fréquence cardiaque est de 80-85 b/min. Pour un adulte sédentaire, elle est de 80 b/min.

Comment mesure la fréquence cardiaque ?

La fréquence cardiaque au repos peut se mesurer grâce au pouls. Cependant, cette méthode est loin d’être précise. En effet, la prise du pouls peut être mal interprétée à cause de diverses émotions comme la colère, la dépression ou l’anxiété. De plus, cette dernière ne permet de dépister que 5 % de patients atteints de fibrillation atriale.

Lire  La Calmosine : la solution idéale contre les coliques de bébé

En revanche, l’électrocardiogramme est une option vraiment intéressante. C’est un examen de référence qui permet de vérifier avec précision si le patient possède un rythme cardiaque lent ou élevé. En fonction des résultats obtenus, une personne ayant un rythme cardiaque lent doit suivre de très près cet examen. Un patient avec une tachycardie doit suivre un ECG avec des appareils puissants pouvant mesurer son rythme cardiaque sur 3 jours voire même 3 ans. Par ailleurs, il existe des appareils connectés comme des montres pour surveiller la fréquence cardiaque au repos.

Comment se manifeste un rythme cardiaque lent ?

Aussi appelée bradycardie, elle se manifeste par une fatigue excessive, des vertiges, des étourdissements ou des évanouissements. Le rythme cardiaque lent provient soit d’une maladie du nœud sinusal ou d’un bloc cardiaque. La première cause se caractérise par un dysfonctionnement du simulateur naturel du cœur. De manière générale, cette maladie du sinus atteint les personnes âgées.

En principe, il existe un système électrique au niveau des ventricules et des oreillettes qui permettent au cœur de battre de façon coordonnée. La personne est atteinte de bradycardie lorsque ce système électrique est interrompu. C’est ce que l’on nomme bloc cardiaque.

Comment se manifeste un rythme cardiaque rapide ?

Lorsque le cœur atteint plus de 100 battements par minute, le patient souffre alors de tachycardie. Il existe plusieurs types de tachycardie, notamment la fibrillation auriculaire et la Tachycardie supraventriculaire paroxystique (TSVP).

Lire  Une poussée d'adrénaline pour le goût de l'extrême, c’est toujours bon pour la santé

La fibrillation auriculaire est la forme la plus commune de tachycardie. Elle se manifeste par le dysfonctionnement du système électrique au niveau des oreillettes. Même si elle ne présente pas vraiment de danger, cette anomalie risque de causer un AVC si elle persiste plusieurs jours.

Le TSVP est une forme de tachycardie caractérisée par des battements de cœur allant 140 à 250 battements par minute. Souvent, cette anomalie provient d’un cœur avec une voie électrique supplémentaire entre les oreillettes et les ventricules. Elle peut se manifester chez les plus jeunes comme chez les seniors.

À part ces deux formes de tachycardie, il y a également le rythme cardiaque élevé précoce. Aussi nommées flutter auriculaire, les impulsions électriques se propagent autour des oreillettes. Les signaux électriques perturbent ces dernières qui se contractent rapidement. Il provoque alors des douleurs au niveau du thorax et parfois des évanouissements.

Comment réguler son rythme cardiaque?

Il existe 3 astuces efficaces pour réguler votre fréquence cardiaque. La première astuce consiste à faire du sport. En pratiquant une activité physique régulière, vous ralentissez votre rythme en offrant du tonus à votre cœur. La deuxième astuce consiste à gérer les émotions négatives telles que la colère, l’anxiété et le stress. Vous pouvez pratiquer la respiration, le yoga ou la sophrologie. La troisième astuce consiste à limiter considérablement les boissons alcoolisées ou énergétiques.

Lire  Comment rester fort dans les moments difficiles?

En résumé, analyser régulièrement la fréquence cardiaque vous permet de dépister les anomalies et vous sauver la vie. Et sur un autre sujet, savez-vous que faire si vous êtes cas contact au covid-19?

Rate this post