Phyto

Tea tree : les principaux bienfaits de l'huile essentielle d'arbre à thé

63views

Bon nombre d’huiles essentielles sont réputées pour leurs vertus dans des domaines aussi variés que la dermatologie, le système digestif, les affections respiratoires, les douleurs musculaires ou bien d’autres encore. Récemment, leur utilisation s’est même étendue à… la protection des cultures ! Parmi elles, l’huile essentielle d’arbre à thé fait figure d’élève modèle, tant ses bienfaits sont vantés par les supporters de l’aromathérapie. Découvrez le tea tree et ses multiples applications.

L’huile essentielle d’arbre à thé : une alliée pour la peau, les ongles et les cheveux

C’est l’utilisation la plus connue de l’arbre à thé : avec de l’huile essentielle de tea tree, vous avez un soutien de taille pour vous aider à lutter contre de nombreuses sortes de problèmes de peau. Utilisée pure ou en synergie, l’huile essentielle d’arbre à thé possède des propriétés anti-infectieuses, antibactériennes, antiparasitaires et antifongiques. Elle est également réputée pour ses vertus cicatrisantes et antalgiques. Une goutte sur un coton tige et une application 3 fois par jour sur un méchant bouton d’acné disgracieux peut ainsi aider à assainir la peau de votre visage. Associée à une huile végétale bio et des extraits de Géranium Rosat, de Cannelle et de Lavande Aspic, elle offre une solution efficace contre les mycoses.

Lire  Le magnésium marin : un allié de taille pour la santé !

De la même manière, l’huile essentielle de tea tree est souvent préconisée pour soulager les mycoses de l’ongle, mais également le psoriasis au niveau du cuir chevelu. Dans ce cas, vous pouvez par exemple ajouter 3 à 5 gouttes d’arbre à thé dans votre shampoing.

L’utilisation de l’huile essentielle de tea tree dans le domaine dentaire

Que ce soit pour les aphtes, les abcès ou les gingivites, l’huile essentielle d’arbre à thé peut aider à soulager les maux qui affectent la bouche au quotidien. L’application se fait alors en bains de bouche pour éviter une ingestion par voie orale du tea tree. En effet, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) déconseille en France la consommation de cette huile essentielle qui présenterait des risques pour la santé, tout comme le niaouli et le cajeput.

Certains aromathérapeutes préconisent par ailleurs également l’utilisation de l’huile essentielle de tea tree pour aider au blanchiment de l’émail des dents. Vous pouvez en discuter avec votre dentiste pour voir ce qu’il en pense et définir les éventuelles contre-indications qui pourraient vous concerner.

H2 L’huile essentielle d’arbre à thé et les affections gynécologiques

Quelle femme n’a pas déjà souffert d’une mycose gênant son intimité de manière inconfortable ? Ou n’a pas traversé une cystite douloureuse ? Les affections bénignes des voies gynécologiques n’en sont pas moins pénibles pour la gente féminine. L’huile essentielle de tea tree peut également apporter un soutien non négligeable pour ces pathologies courantes. En massages sur le bas-ventre ou en application interne grâce à un tampon ou à un ovule, l’arbre à thé associé à une huile végétale et à un extrait de thym ou de lavande par exemple, peut procurer un véritable soulagement. Il est bien entendu fortement conseillé de consulter votre médecin au préalable, afin de vous assurer que vos symptômes ne cachent pas un problème de santé plus délicat.

Lire  La chlorella un complément alimentaire aux mille vertus

Huile essentielle de tea tree : des vertus jusque dans l’entretien de la maison

L’huile essentielle d’arbre à thé possède aussi une action désinfectante. Vous pouvez ainsi en ajouter quelques gouttes à votre lessive ou à vos produits ménagers. Associée à une bonne purification de l’air, il s’agit là d’une recette presque magique pour une maison saine à l’hygiène irréprochable.

Commenter cet article