Santé quotidienne

En quoi consiste la greffe de cheveux ?

201views

La greffe de cheveux est une pratique très répandue notamment chez les hommes qui souhaitent trouver une solution concrète et durable à leur problème de calvitie. Elle consiste en l’implantation de greffons qui vont permettre la pousse de cheveux sur des zones du crâne sans cheveux ou clairsemées. Si cette intervention est très pratiquée, elle n’est cependant pas à prendre à la légère puisque c’est un long processus de cicatrisation qui attend notamment les patients. Alors comment se passe une greffe de cheveux ? Que faut-il savoir avant de se lancer ? Réponses !

Une greffe de cheveux, c’est quoi ?

Chaque année, de nombreux Français optent pour la greffe de cheveux en Turquie, en France ou ailleurs en se rendant chez les meilleures spécialistes du sujet pour pouvoir retrouver une chevelure plus dense. En effet, nombreux sont celles, mais surtout ceux, qui sont touchés à un moment donné de leur vie par le phénomène de calvitie. Les cheveux auront tendance à tomber ce qui aura pour conséquence une masse capillaire moins dense ou certaines zones sans cheveux. Ce phénomène peut se présenter à tout âge, mais il n’est pas irrémédiable puisqu’il est aujourd’hui tout à fait possible de pratiquer une greffe de cheveux. 
La greffe de cheveux consiste généralement à prélever un greffon soit un cheveu avec sa racine qui soit sain sur une partie du crâne qui n’est pas touchée par la chute de cheveux pour implanter le greffon sur la zone sans cheveux ensuite. Lorsque l’on pratique une greffe de cheveux, ce sont donc les cheveux du patient lui-même qui sont utilisés ce qui permet de bénéficier de la même couleur et de la même texture de cheveux sur l’ensemble du crâne. Le plus souvent, c’est la méthode FUE qui est proposée et qui permet justement de prélever et réimplanter les greffons un à un. Il s’agit d’un travail de précision qui peut prendre du temps, mais qui permet aussi d’obtenir un résultat très naturel et une meilleure cicatrisation qu’avec d’autres méthodes. 

Une fois l’intervention réalisée, le patient va alors entamer la période de cicatrisation qui va nécessiter de prendre certaines précautions et de se rendre aux rendez-vous de contrôles postopératoires. Il faut généralement compter plusieurs mois avant de véritablement pouvoir apprécier les résultats de ce type d’intervention et de voir des cheveux pousser à nouveau sur les zones où il n’y en avait pas ou peu.

Lire  La sédentarité, une menace chronique pour la santé

Comment effectuer une greffe de cheveux ?

Une greffe de cheveux repose sur le même processus que n’importe quelle autre intervention esthétique. Il convient donc en premier lieu de choisir le médecin qui pratiquera l’intervention. Il existe de nombreux professionnels spécialisés dans la greffe de cheveux en France, mais aussi à l’étranger comme par exemple en Turquie qui proposent des interventions à un tarif moins élevé qu’en France. Faire des recherches et se renseigner permettra donc de choisir un praticien de confiance. Il sera alors possible de prendre rendez-vous afin de pouvoir échanger sur son projet et savoir ce qu’il est possible de faire.

Lors de ce premier rendez-vous, une observation minutieuse du crâne va être réalisée afin de savoir quelle sera la méthode la plus adaptée pour que la greffe soit réussie et le nombre de greffons nécessaire. Le patient aura alors une idée beaucoup plus précise du résultat qui peut être obtenu. Il pourra ainsi prendre le temps de la réflexion et reprendre contact avec la clinique pour que l’intervention soit programmée. 

Certaines recommandations seront alors à suivre avant l’intervention et le médecin procèdera à la préparation du crâne à la procédure pour ensuite pratiquer l’intervention. Une fois cette dernière terminée, d’autres conseils seront alors donnés au patient pour que la période de cicatrisation se passe dans les meilleures conditions possibles. Différents rendez-vous de suivi post-intervention seront également à réaliser afin de surveiller la bonne cicatrisation du crâne et la prise des greffons.

Lire  Finissez-en avec le double menton avec des exercices adaptés

Plusieurs mois après l’intervention, le patient va alors pouvoir apprécier la pousse de cheveux sur des zones où il n’y en avait pas ou peu. Ces cheveux seront les siens bien sûr, et après une certaine période, il sera tout à fait possible de les coiffer et de les manipuler comme des cheveux tout ce qu’il y a de plus normaux.

Commenter cet article