Santé quotidienne

Pose d’un implant dentaire étape par étape

249views

Si vous n’êtes pas trop enthousiasmé pour le port d’une autre prothèse dentaire qu’un implant, sachez que vous avez tout à fait raison de vous fier à ce dispositif médical. Découvrez les différentes étapes de la pose d’un implant dentaire pour mieux vous préparer.

Les différents composants d’un implant dentaire

Dans cet article, vous y trouverez toutes les informations sur la pose d’un implant dentaire. Nous vous les détaillerons un peu plus loin, mais tout d’abord, il serait plus évident de savoir tous les éléments qui se trouveront dans votre bouche.

La racine artificielle qui sert à la fixation

Aussi appelé poteau d’implant, il pénètre dans le trou de la gencive où la dent est manquante. Cette racine artificielle ressemble à une vis et c’est la partie qui fusionne avec l’os. Le mettre en place ne nécessite qu’une courte procédure chirurgicale.

Une fois le dispositif en place, un capuchon de guérison est mis en place pour s’assurer que les gencives se développent correctement autour. Le chirurgien-dentiste peut attendre environ 2 mois avant de poser un pilier de cicatrisation.

Lire  La rééducation du périnée, comment ça se passe ?

Pilier prothétique intermédiaire

Lorsque le poteau d’implant et l’os ont fusionné, la gencive est à nouveau ouverte pour fixer le pilier prothétique. Il ressemble à une version courte et métallique d’une dent et il est vissé ou cimenté dessus.

Couronne ou prothèse dentaire

La couronne est la seule partie visible dans votre bouche une fois l’implant dentaire posé. Les gencives poussent autour d’elle et lui donnent un aspect naturel. Elle peut être assortie à la couleur et à la taille de dents environnantes.

Procédure de pose d’un implant dentaire étape par étape

Poser un seul implant peut prendre que quelques heures ou plus de 2 ans. Il existe des facteurs qui sont pris en compte pour estimer la durée totale de l’opération : santé dentaire et gingivale, nombre de dents et types de dents à remplacer, besoin d’implantologie (extraction de dents irrécupérables), greffe de mâchoire.

Si vous n’avez pas besoin de procédures supplémentaires et que vous avez une bonne santé bucco-dentaire, la procédure peut prendre environ 9 mois. Il existe des solutions de pose d’implants d’un jour, mais ce n’est pas faisable pour tout le monde.

Consultation et traitement

La première chose que le chirurgien-dentiste vous impose avant la pose de votre ou vos implant(s) dentaire(s) est une consultation. Cette visite peut inclure des radiographies et/ou la prise d’empreintes dentaires. Il se peut que vous soyez redirigé vers des spécialistes différents.

Lire  Les maladies de l’hiver

Vos antécédents médicaux seront examinés. Assurez-vous d’apporter toutes les informations importantes, y compris les médicaments que vous prenez en traitement. Si vous souffrez de parodontite, cela doit être traité avant le début du processus.

Procédures supplémentaires

Les extractions dentaires et la greffe osseuse sont les procédures les plus courantes associées aux implants dentaires. Elles peuvent requérir jusqu’à 12 mois de guérison. Ni l’un ni l’autre n’est peut-être nécessaire dans votre cas, mais il est toujours utile que vous les sachiez si votre chirurgien-dentiste conclut de la consultation qu’elles sont nécessaires.

Si vous avez encore une ou plusieurs dents que vous souhaitez remplacer par des implants, une extraction est obligatoire. Mais le plus souvent, les implants dentaires remplacent les dents manquantes ou une dentition gravement endommagée.

Chirurgie

La prochaine étape est la chirurgie. La douleur de la pose de vos implants peut être gérée avec un certain type d’anesthésie : locale, intraveineuse ou générale.

Votre gencive sera ouverte pour exposer l’os. Un foret est utilisé pour faire un petit trou qui permettra d’insérer le poteau d’implant en titane. Cela peut prendre jusqu’à quelques heures. Vous quittez la salle d’opération avec des sutures et passez un rendez-vous avec votre chirurgien-dentiste pour les retirer.

Ostéointégration

L’ostéointégration est la fusion du poteau d’implant et de l’os. Le matériau de la racine artificielle est biocompatible, ce qui signifie que l’os peut se développer tout autour. C’est pour cette raison que l’implant dentaire est une solution durable.

Lire  Symptômes et traitement de la fistule anale

Le processus prend 3 à 6 mois en moyenne, voire 7 pour la mâchoire supérieure. Vous obtenez un collier de guérison après l’intervention et le portez pendant 10 à 14 jours. C’est un morceau de métal rond qui empêche les gencives de pousser sur l’implant.

Pose du pilier prothétique

Le collier de guérison est retiré après guérison des gencives. L’étape suivante consiste à placer le pilier prothétique, un morceau de métal qui fixera la couronne sur le poteau d’implant. Mais il arrive que cette étape se déroule en même temps que l’ostéointégration.

Bien que la récupération après cette intervention ne dure que 2 semaines, vous devez attendre environ 6 semaines pour la suivante. C’est le temps qu’il faut pour poser une prothèse permanente. Jusque-là, vous pouvez en porter un temporairement afin de cacher le pilier prothétique durant la récupération.

Pose de la couronne

La dernière étape consiste à placer la couronne dentaire. Cela ressemble à une dentition naturelle. S’il s’agit d’un seul implant dentaire, sa couleur et sa forme sont adaptées à celles des dents voisines.

Pour concevoir la couronne, des impressions de votre bouche guérie sont prises. Elle est ensuite placée, vissée ou cimentée sur le pilier prothétique. Dans le cas des prothèses dentaires encliquetables, vous pouvez les retirer vous-même pour les nettoyer.

Commenter cet article

Leave a Response