Phyto

Idées reçues sur la CBD

Idées reçues sur la CBD
88views

La CBD ou cannabidiol, un produit qui a reçu une autorisation de commercialisation sur le territoire français en 2018, fait souvent polémique. Entre ce que la loi dispose et ce que les producteurs et consommateurs interprètent, il y a un énorme écart. Plusieurs entreprises sont effectivement sur le marché que ce soit européen ou international. Cela favorise la circulation des rumeurs et des stéréotypes liés à ce produit. Nous allons démanteler ces idées et vous parler réellement de la CBD.

1. Le cannabidiol est un stupéfiant

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le CBD, on le considère comme une drogue qui va altérer le système nerveux de l’individu. Ce qui a été contesté par la Cour de Justice de l’Union Européen le 19 novembre 2020 lors de sa déclaration de l’Arrêt dans l’affaire Kanavape. Si nous faisons un saut dans l’histoire de cette entreprise, nous pouvons voir à quel point les médias se sont épris de cette affaire.

En effet, elle était la première marque qui a été commercialisée en France, initiée par Sébastine Béguerie et Antonin Cohen-Adad en 2014. Une perquisition fut faite en 2015, mais l’affaire ne sera résolue qu’après 5 ans en évoquant et classifiant le CBD comme un produit commercialisable, sans THC. Il ne s’agit donc pas d’une drogue.

Lire  La vitamine C liposomale : une révolution scientifique

2. Le CBD a un effet de tournis et fait planer

Contre toute attente, le CBD est fabriqué grâce au cannabis. Le THC a été déjà extrait du composant, rendant thérapeutique son utilisation. Il n’est donc plus un produit psychotrope, c’est-à-dire qui risque d’endommager les fonctionnalités biochimiques et cérébrales d’un individu.

Cela signifie que le produit ne risque pas de vous faire planer même s’il contient un taux de 0,2% de THC dans son actif. De même, les effets de la drogue comme les nausées, le mal de tête et toute autre hallucination ne sont pas provoqués par le CBD.

3. Le CBD est un somnifère addictif

Tout d’abord, nous allons contredire cette idée que le CBD est addictif. Dans le cannabis, c’est cette substance THC qui produit des changements dans le cerveau. Ainsi, consommer du cannabis rendra accro et favorise de plus en plus son addiction. Ce qui n’est pas le cas du CBD qui peut être consommé de manière modérée sans y être dépendant.

De plus, il peut même lutter contre cette addiction, car l’apaisement favorise une sensation de récompense.

CBD est un somnifère addictif

Ensuite, l’affirmation que le CBD est un somnifère n’est pas tout à fait exacte. En fait, le CBD apporte une sensation de bien-être et de détente, sans pour autant vous faire planer. Dans ce cas, il peut être utilisé ponctuellement pour vous aider à vous soulager d’anxiété et de stress, tout en vous procurant un meilleur sommeil. Il est connu de tous que ces frustrations apportent une tension aux muscles, et plus les muscles seront détendus, plus nous retrouvons le sommeil aisément.

Lire  Petit survol sur le vélo électrique et ses bienfaits sur la santé

4. On peut fumer le CBD

Alors la réponse est catégorique : non ! Comme nous l’avons avancé précédemment, le CBD dispose d’un taux négligeable de THC, ainsi le fumer aura des effets néfastes sur la santé. Nous pouvons consommer du CBD, mais qui doit être aussi décliné en plusieurs produits. Nous pouvons les trouver sur pro4you-cbd.com où plusieurs produits sont vendus en détail et en gros.

5. Le CBD conduit au mauvais état de santé

Étant donné que c’est une substance à caractère thérapeutique, sa consommation doit être soumise à la consultation médicale, surtout lorsque vous suivez un traitement. En effet, le CBD est classé comme « non dangereux » pour la santé, mais à condition de ne pas en abuser tout de même. De plus, une consommation importante pour n’importe quel produit ne peut qu’apporter une instabilité au niveau du corps et du cerveau.

Ce n’est pas une drogue douce comme la caféine ou la nicotine. En effet, le corps humain arrive à supporter quelques doses bien mesurées de ce produit.

6. La consommation de CBD procure la fatigue

Voilà une idée qui prend deux sens. Premièrement, le CBD ne vous rendra pas plus fatigué que vous ne l’êtes déjà. Au contraire, il contribue à détendre vos muscles. Toutefois, cela à une condition très précise : le CBD doit être pris à une dose raisonnable.

effet thérapeutique du CBD

A contrario, si vous le consommez à des doses très élevées, l’impression de fatigue s’installera sûrement. Et il est important de le réitérer : un dosage normal sans abus est toujours conseillé.

7. L’effet thérapeutique du CBD n’a pas de volets scientifiques

La raison pour laquelle cette idée persiste c’est l’aspect lié à sa plante d’origine : le cannabis, qui est classé dans la catégorie des drogues. Toutefois, plusieurs études se sont penchées sur l’efficacité de la consommation du CBD.

Lire  L’acupuncture, une autre méthode pour maigrir

En 2008, l’Université du Connecticut, dans le département d’immunologie et de l’école de médecine, a déclaré – après une recherche approfondie – que le CBD assure un meilleur équilibre du métabolisme et de l’organisme d’un individu. En effet, elle a un effet de soulagement et de détente parce qu’elle stimule la sérotonine ou hormone du bonheur.

De plus, une autre étude l’année suivante a confirmé la nécessité d’usage ou de recours au CBD en cas de douleur suite à une lésion qui a pu attaquer la moelle épinière. L’avantage c’est qu’il ne procure pas une dépendance, contrairement aux médicaments de gestion de douleur comme la morphine ou la vicodine.

8. Le CBD est une variété de la marijuana

La marijuana est une plante considérée comme drogue et qui est communément consommée en fumant. Certes, la confusion peut résider sur le fait que le CBD et le THC sont issus de la même matière : le cannabis. Mais la marijuana contient à plus de 25% de THC qui peut favoriser des effets secondaires après la consommation.

À savoir que la consommation de marijuana, donc de plantes femelles séchées, est toujours interdite. La principale raison est médicale : l’addiction à ce produit qui mènera à des troubles mentaux chez l’individu et sur son environnement.

Il est donc important de savoir différencier le CBD de la marijuana.

Commenter cet article