Santé quotidienne

En France, la cigarette électronique serait à l’origine de 82 % des arrêts du tabac

306views

À l’occasion du mois sans tabac 2020, une enquête plutôt informelle est venue s’ajouter à la série d’enquêtes plus sérieuses reliant cigarette électronique et sevrage tabagique. Selon elle, 82 % des gros fumeurs (plus d’un paquet par jour) auraient arrêté de fumer grâce au vapotage. Une étude qui rejoint les chiffres officiels : un substitut nicotinique augmente les chances de réussite du sevrage de 50 à 60 % !

La cigarette électronique : la meilleure aide au sevrage ?

Les chiffres sont élogieux pour la cigarette électronique. En tant que substitut nicotinique, elle compte parmi les solutions les plus efficaces, mais elle est également le substitut le plus efficace si l’on en croit plusieurs études indépendantes. En prenant en charge l’addiction physiologique et l’addiction psychologique (celle reliée au geste), elle offre un substitut plus complet que les autres.

Par ailleurs, si la cigarette électronique paraissait compliquée il y a encore quelques années, ce n’est plus le cas. La cigarette électronique pod offre désormais une solution accessible et extrêmement simplifiée. Même ceux qui sont fâchés avec la technique et l’électronique y trouveront leur compte. Une situation qui participe à expliquer le taux de réussite de ce substitut.

Lire  Petit survol sur l'anémie

De plus en plus de fumeurs se convertissent à la vape

Ce que cette étude informelle révèle aussi, c’est que seulement 40 % des vapoteurs utilisent une cigarette électronique pour se sevrer définitivement. Cette faible proportion rend encore plus impressionnant le taux de réussite de la cigarette électronique. Surtout, elle révèle que 49 % des vapoteurs utilisent uniquement une solution électronique pour être en meilleure santé.

Ainsi, au-delà même de son rôle de substitut nicotinique aidant au sevrage, la cigarette électronique a su se montrer suffisamment séduisante pour détourner les fumeurs de la cigarette classique. Comme sa consommation reste bien moins dangereuse que celle de la cigarette classique, la vape représente une amélioration considérable pour la santé publique.

Faut-il forcément utiliser des substituts nicotiniques ?

Que ce soit un patch, des comprimés ou une cigarette électronique, il est évidemment possible de s’en passer pour arrêter de fumer. Certains anciens fumeurs expliquent même qu’ils ont trouvé plus efficace de rompre franchement et définitivement avec la cigarette en jetant tous leurs briquets, cendriers et substituts nicotiniques.

En réalité, puisque la cigarette exerce une forte emprise psychologique sur les personnes qui la consomment, chacun réagit comme il peut. Il n’y a pas de manière idéale de se sevrer. Le plus important, c’est de trouver celle qui fonctionne pour vous et vous permet de préserver votre santé.

Lire  Le tableau du poids idéal
Commenter cet article

Leave a Response