Santé quotidienne

La sédentarité, une menace chronique pour la santé

320views

L’homme moderne a tendance à  ne plus avoir d’activité physique du tout. Les progrès techniques et technologiques ont fait qu’il est ménagé et dorloté pour ne plus avoir à se fatiguer. Il exerce son pouvoir sur tout ce qui l’entoure au moyen de bouton et de télécommande sans qu’un effort physique soit nécessaire. Même pour se déplacer, son corps n’est plus sollicité, il voyage tranquille. Cet excès de confort a forcément ses effets pervers. La sédentarité est le mal qui guette petits et grands dans la société du troisième millénaire.

Un mal qui affecte l’homme moderne

La sédentarité qualifie non pas seulement l’inexistence d’une activité physique mais aussi – et peut être surtout – le fait de passer une grande partie de son quotidien assis ou couché. Ainsi, le cadre très occupé et qui n’a pas une minute à  lui n’a que des activités sédentaires. Il conduit, il lit, il passe des heures devant son écran et sa dépense énergétique est la plus basse possible. L’ordinateur, la tablette, le smartphone ou la console de jeu sont venus s’ajouter à la télévision, la lecture et la conduite. Ce sont désormais l’essentiel des activités de l’homme moderne et il les fait assis ou couché.

Lire  Ce qu’il faut savoir sur le congé maladie, notamment la durée maximale d'un arrêt maladie

Les études ont montré, à l’instar de ce qu’expose  le site https://observatoiresedentarite.com/ que chez l’adulte, l’activité physique journalière diminue avec le niveau d’étude et de revenu. L’activité physique est réduite au minimum quand on va au travail en voiture et il ne reste plus que quelques pas à faire pour rejoindre le lieu de travail. Le fait est que ce travailleur si occupé quotidiennement dans son bureau passe ses journées libres à faire un peu de jardinage, du bricolage ou bien il va à la pêche, donc sans beaucoup faire bouger son corps.

Les conséquences de la sédentarité

Le manque d’activité physique a inévitablement des conséquences sur la santé. La dépense énergétique journalière de l’homme moderne a diminué mais l’apport reste constant, voire augmente. Le danger qui guette est alors le développement et le maintien de l’obésité.

La sédentarité favorise la prise de poids et le sujet peut être affecté par des douleurs articulaires. Elle est alors un terrain propice pour diverses causes de mortalité car le risque de maladies cardiovasculaires ou de diabète est très présent, sans parler du cancer du colon et d’autres problèmes comme l’hypertension artérielle ou la dépression.

Les effets de la sédentarité sur le cœur ont fait l’objet de nombreuses études et il apparaît que la sédentarité affaiblit le cœur. Sans activité physique, le muscle cardiaque perd de sa puissance de contraction et la circulation du sang s’en ressent. Il fournit moins d’oxygène aux muscles et aux organes qui peuvent s’atrophier par manque d’activité.

Lire  Le syndrome de KISS pourrait expliquer les pleurs inexpliqués de bébé

Le temps trop long passé en position assise a pour résultat que les muscles ne se contractent pas ; le problème de la circulation sanguine présente alors un risque.

Le cercle vicieux d’une vie stressée

La prise de poids est le corollaire de la sédentarité car la dépense d’énergie est très faible alors que l’apport d’aliments gras et sucrés est généralement excessif.

Le temps passé au lieu de travail provoque une immense fatigue physique et psychique qu’on soulage la plupart du temps en se délassant devant la télévision ou en s’affalant sur le canapé. Le temps passé devant la télé s’agrémente souvent de consommation de boissons sucrées ou de boissons alcoolisées ainsi que de produits apéritifs de tout genre.

Les accessoires de la vie moderne sont mis à contribution pour assurer le maximum de confort et le minimum d’effort à celui qui rentre du travail. Il faut pourtant faire la part des choses et reconnaître que ce n’est pas l’utilisation de ces accessoires de la technologie moderne qui est critiquable mais plutôt le mode d’emploi que l’homme a fixé.

Les palliatifs possibles

L’OMS  recommande une activité physique modérée 30 minutes par jour en plus d’une alimentation équilibrée et sans tabac. Le corps humain a besoin de mouvements et il faut alors prévoir des plages d’activité physique pour prévenir les effets néfastes de la sédentarité.

Lire  Les avantages des implants dentaires

Marcher pour se rendre au lieu de travail est déjà une très bonne chose, c’est-à-dire descendre assez loin du lieu de destination pour pouvoir le rejoindre à pieds.

Le bureau assis debout est un meuble fort utile au bureau car il permet durant toute la journée de travail d’alterner la position assise et la position debout. Le bureau assis-debout a l’avantage d’avoir une action curative et préventive. Il est recommandé de se lever régulièrement et marcher un moment pendant les heures de travail.

Disposer d’un rameur est hautement bénéfique aussi. C’est un des appareils de cardio-training les plus complets car il fait travailler la grande majorité des muscles du corps. Terminer par un massage complète la prévention des effets de la sédentarité sur le corps.

Commenter cet article

Leave a Response