Santé quotidienne

Otoplastie : Tout savoir sur la chirurgie réparatrice des oreilles

183views

Selon les statistiques, environ 5,6 % des Européens auraient les oreilles décollées. Pour un peu plus de 40% d’entre ces personnes en feraient un complexe. Ils sont assez peu nombreux à consulter un chirurgien plastique spécialisé dans la reconstruction des oreilles (seulement 18%). Pourtant, il existe une opération simple et peu invasive afin de retrouver un visage plus harmonieux : l’otoplastie.

Qu’est-ce que l’otoplastie ?

Personne n’a le visage symétrique. Certaines personnes ont une oreille, voire les deux oreilles plus ou moins décollées. Cela peut être dû à trois choses :

  • L’anthélix n’est pas assez marqué ou il y a une absence d’anthélix
  • Il y a une hypertrophie de la conque (le bol de l’oreille est trop grand)
  • Le lobe présente un angle supérieur à 90 degrés vers l’avant

En fonction du type de décollement, le chirurgien va pouvoir intervenir sur le cartilage de l’oreille afin de réduire l’écart en laissant aux oreilles un aspect naturel. Parfois, certains patients cumulent deux ou trois de ces variantes sur lesquelles il est possible d’intervenir en même temps. 

La chirurgie des oreilles décollées, aussi appelée otoplastie est pratiquée sur des patients à partir de 7 ans. Le chirurgien adaptera sa technique d’intervention en fonction des besoins de l’intervention. Il est généralement demandé aux patients d’arrêter leur consommation de tabac et de ne pas prendre d’aspirine pendant 7 les 7 jours qui précèdent l’intervention. L’opération est réalisée en anesthésie locale, et elle dure entre 1h et 1h30. La plupart du temps, le patient peut quitter l’hôpital ou la clinique le jour même voire éventuellement le lendemain. Selon les cas, l’intervention peut être prise en charge par l’assurance maladie. Il faut également prévoir une petite semaine de convalescence.

Lire  Santé mentale au travail : les recommandations de Begood pour en prendre soin

Est-ce que cela laisse des cicatrices ?

Pour effectuer l’opération de correction sur l’oreille, le chirurgien va pratiquer une légère incision derrière l’oreille. Si ce dernier doit intervenir sur les trois points anatomiques à modifier dont nous avons parlé dans le précédent paragraphe, le chirurgien utilisera la même incision de sorte qu’il n’y ait aucune cicatrice. Celle-ci sera située derrière le pli de l’oreille et sera donc parfaitement invisible.

Ce qu’il faut faire après l’intervention

De manière générale, les chirurgiens spécialisés suturent l’incision avec des fils résorbables. Il n’y aura donc rien à faire pour retirer les fils. Les pansements seront retirés avant la sortie de l’hôpital ou le jour d’après par une infirmière à domicile. Le nettoyage des oreilles se fera par la suite sous la douche en laissant ruisseler l’eau savonneuse derrière les oreilles. Il suffira de bien sécher avec une compresse. Durant les semaines qui suivent l’intervention, le patient ou la patiente devra respecter certaines consignes. La première, c’est de porter un bandeau sur les oreilles : jour et nuit pendant les deux premières semaines et en suite uniquement la nuit les deux semaines suivantes. La seconde consigne à respecter concerne le sport puisqu’il faut éviter les sports de contact et la piscine jusqu’à l’autorisation de reprise par le médecin.

Lire  Le tableau du poids idéal

Il est possible que le patient ressente un petit gène ou des douleurs derrière les oreilles. Celle-ci est généralement due à l’œdème. Une sensation de tension peut également être présente. 

Commenter cet article