NutritionPhytoSanté quotidienne

Symptômes intolérance au gluten : 8 signes qui ne trompent pas !

L’intolérance au Gluten, communément appelée maladie cœliaque dans le jargon médical, touche une personne sur 300. Il s’agit d’une pathologie chronique de l’intestin grêle qui survient après ingestion du gluten, une protéine végétale se trouvant dans les graines des graminées (blé, orge, avoine, kamut…). Si généralement, les symptômes varient d’un sujet à l’autre, il existe néanmoins 8 signes qui ne trompent pas. Si l’une d’elles se produit après que vous ayez ingéré des céréales, il est fort probable que vous contractiez une sensibilité au gluten !

Contents

1. Des troubles digestifs

Les personnes intolérantes au gluten souffrent souvent de troubles digestifs après leur repas. En effet, certaines perturbations gastro-intestinales peuvent faire irruption soudainement. Si vous souffrez donc de diarrhées, de constipation, de ballonnements ou de maux d’estomac, il se peut que vous soyez sujet à la maladie cœliaque.

2. Une altération du cerveau

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, l’intolérance du gluten peut provoquer un dysfonctionnement des performances cognitives. En d’autres termes, la personne sujette à la maladie cœliaque présente le phénomène du «cerveau embrouillé ».

3. Une fatigue chronique

La fatigue et l’épuisement figurent également parmi les symptômes les plus courants dans la maladie cœliaque. Même si les causes exactes restent encore un mystère, les professionnels de la santé affirment que ces circonstances sont engendrées par la dégradation des réserves énergétiques de l’organisme.

4. Des céphalées intenses

Les maux de tête et les migraines surviennent le plus souvent chez les sujets souffrant de la maladie cœliaque. De plus, les personnes migraineuses sont plus susceptibles de contracter cette affection chronique inflammatoire de l’intestin grêle selon la Fondation nationale de sensibilisation à l’intolérance au gluten.

5. Une complication des dents et des gencives

La maladie cœliaque et la « stomatite aphteuse » sont intimement liées. En effet, les personnes intolérantes au gluten ont plus tendance à contracter l’apparition d’aphtes et d’ulcérations dans la bouche. D’ailleurs, à cause de la difficulté d’absorption, ces sujets présentent dans la majorité des cas une faible teneur en calcium, un sel minéral indispensable pour une bonne santé bucco-dentaire.

Lire  Le syndrome de KISS pourrait expliquer les pleurs inexpliqués de bébé

6. L’arthralgie et la myalgie

L’arthralgie et la myalgie se définissent par des douleurs et des inflammations généralisées des  articulations et des muscles. Ces sensations de lancinement intense sont des symptômes fréquents de la sensibilité au gluten. Cela se traduit par des sensations d’engourdissements et de picotements au niveau des jambes et des bras. D’ailleurs, cette pathologie est plus encline à provoquer l’apparition d’autres affections articulaires telles que l’arthrite à long terme.

7. Des affections cutanées

En effet, cette affection chronique inflammatoire de l’intestin grêle  peut également provoquer des problèmes de peau. Les personnes sujettes à la maladie cœliaque souffrent en majorité d’acné, de dermatite herpétiforme (DH) ou d’eczéma. Ces affections cutanées s’expliquent par la malabsorption des nutriments par les muqueuses de l’intestin. D’autres symptômes  peuvent bien évidemment survenir pour ne citer que les rougeurs, les brûlures, les démangeaisons, les cloques ou les éruptions cutanées.

8. Une prise pondérale soudaine

Si généralement, les intolérants au gluten sont plus enclins à perdre du poids, une prise de poids inexpliquée peut arriver inopinément  à long terme. D’ailleurs, les personnes qui suppriment le gluten de leurs assiettes retrouvent peu à peu la ligne.

Découvrez le monde merveilleux des biscottes sans gluten

Le gluten, une protéine présente dans certaines céréales, est devenu un problème majeur pour de nombreuses personnes qui souffrent d’allergies ou d’intolérances.

Parmi ces produits populaires contenant du gluten, on trouve les biscottes, ces petits pains grillés qui accompagnent souvent nos cafés et thés à la pause. Heureusement, des alternatives appétissantes permettent aux personnes suivant un régime sans gluten de continuer à en profiter : les biscottes sans gluten.

Tout ce que vous devez savoir sur les biscottes sans gluten

Les biscottes ne sont pas exemptées de cette nouvelle tendance qu’est le sans gluten.

Lire  Les compléments alimentaires : une solution pour aider à perdre du poids efficacement

Une alternative pour tous

Les biscottes sans gluten s’adressent surtout à ceux qui ont été diagnostiqués avec une maladie cœliaque, une allergie ou une sensibilité au gluten, ou tout simplement des gens désireux de réduire leur consommation de gluten par choix personnel.

Ces biscottes sont fabriquées non seulement avec des ingrédients sans gluten, mais elles se gardent aussi sans contact avec des aliments contenant du gluten.

Ingrédients essentiels des biscottes sans gluten

Les ingrédients couramment utilisés pour faire des biscottes sans gluten incluent la farine de riz, de millet, de quinoa, de sorgho, d’amarante ou de maïs.

Également, les fécules de pomme de terre ou de tapioca sont souvent intégrées pour améliorer la texture et la qualité du produit. Enfin, des gommes ou hydrocolloïdes comme la gomme xanthane ou gomme de guar apportent l’élasticité nécessaire au produit.

acheter des biscottes sans gluten

Valeurs nutritives

Les biscottes sans gluten ont généralement un profil similaire sur le plan nutritionnel à celui des biscottes à base de blé.

Elles peuvent être une bonne source de fibres, protéines, vitamines et minéraux, selon les ingrédients utilisés. En comparaison avec leur homologue contenant du gluten, elles présentent parfois quelques différences en termes de valeurs nutritive et caloriques.

Où acheter des biscottes sans gluten ?

Les rayons sans gluten dans les supermarchés proposent généralement une gamme de produits sans cette fameuse protéine. Les biscottes sans gluten se trouvent facilement au milieu des pâtes, pains et autres substituts. Il est aussi possible de chercher dans les boutiques bio et les magasins diététiques spécialisés en nourriture sans gluten.

Fabrication maison de biscottes sans gluten

Si vous êtes amateur de fait-maison, il est tout à fait envisageable de réaliser vos propres biscottes sans gluten.

Recette simplissime

Pour ce faire, commencez par préparer un bon pain sans gluten, que vous pouvez acheter ou réaliser vous-même. Tranchez le pain en fines lamelles, et étalez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

Lire  Quel est le repas idéal pour bébé ?

Enfournez à basse température (environ 120°C) pendant 1 heure, en prenant soin de retourner les tranches de temps en temps pour qu’elles dorent uniformément. Laissez ensuite refroidir complètement avant de conserver dans une boîte hermétique.

Variation gourmande

Envie de plus de saveurs ? Agrémentez vos biscottes maison avec des ingrédients tels que des graines (lin, pavot…), des noisettes concassées, du cacao, des fruits secs, ou encore des épices comme le curcuma ou la cannelle. Il est aussi possible d’ajouter des arômes naturels pour personnaliser davantage ces délices croustillants !

conseils pour savourer vos biscottes sans gluten

Quelques conseils pour savourer vos biscottes sans gluten

Les biscottes sans gluten, comme celles qui contiennent du gluten, se prêtent parfaitement aux petits-déjeuners et goûters, mais aussi aux apéritifs :

Petits-déjeuners nutritifs

Préparez-vous un petit-déjeuner complet et équilibré en associant une portion de fruits frais de saison, une source de protéines végétales comme de la purée d’amande ou de cacahuète sur vos biscottes sans gluten, et pourquoi pas un peu de yaourt nature ou lactose-free pour les intolérants au lactose.

Apéritifs surprenants

Étonnez vos convives en préparant au moment un apéritif sans gluten avec des biscottes sans gluten garnies de tartinades maison à base, par exemple, de tomates séchées mixées avec du basilic et des olives noires dénoyautées. Vous pouvez également recouvrir vos biscottes sans gluten de fromage vegan ou encore d’une tranche de saumon fumé et d’aneth.

En somme…

Si vous deviez retenir une chose sur les biscottes sans gluten, c’est que leur goût est généralement aussi savoureux que celui de leurs homologues.

Elles peuvent s’adapter facilement à votre routine matinale, à vos pauses gourmandes et conviviales en famille ou entre amis sans donner l’impression de manquer quelque chose. Alors pourquoi ne pas les essayer dès maintenant ? Joyeuse dégustation sans gluten.

Rate this post