Remèdes naturels

C’est quoi la CBD ?

157views

Le cannabis est une plante qui contient plus de 100 composés chimiques communément appelés cannabinoïdes. Le THC est le plus connu, mais c’est aussi la plus recherchée principalement à cause de ses effets psychoactifs. La CBD ou cannabidiol fait également partie de ses molécules.

Présentation du CBD

Le cannabidiol est une molécule extraite du chanvre. Elle n’engendre pas la dépendance physique contrairement au THC. En effet, dans l’organisme, il joue le rôle d’un catalyseur. Il agit alors sur le système nerveux en réduisant l’impact de la douleur, des angoisses et de l’anxiété.

Autrement dit, il améliore la réponse naturelle du corps face à ses situations en brouillant les signaux des cellules nerveuses. Notons que le cannabidiol n’élimine pas la douleur, il la tamponne.

Il y a une très grande variété de cannabis. Il varie en fonction du taux de THC et de CBD qu’il contient. À partir de certains croisements, on peut obtenir des plantes qui présentent un taux de cannabidiol très élevé avec un taux de THC quasi inexistants.

À l’heure actuelle, ces plantes sont encore rares. Il est très difficile de les trouver. Ils présentent un trait très caractéristique : la tête du CBD à des pistils avec de petites tâches orange foncé. Ses tâches sont l’assurance d’une fleur CBD de très bonne qualité.

Lire  Top 7 des thérapies les plus insolites

Fonctionnement du CBD

Le THC et la CBD ont tous les deux des effets psychoactifs. Mais contrairement au THC, le cannabidiol ne provoque pas d’effet euphorisant. La caféine est une substance psychoactive consommée régulièrement dans le monde. Elle est connue pour augmenter la capacité de concentration lors d’un état de fatigue. La CBD fonctionne de la même manière.

En effet, le corps humain intègre un système qui a pour rôle de réguler les fonctions essentielles. Parmi elles, on peut citer comme exemple l’appétit, la digestion, la mémoire, le sommeil, l’humeur, la douleur… C’est à ce niveau qu’intervient le cannabidiol.

Le système endocannabinoïde (SEC) se compose essentiellement d’un ensemble de récepteurs que l’on retrouve dans tout le corps humain. Que ce soit des membranes du système nerveux, des organes ou des tissus, les récepteurs s’adaptent en fonction de nos besoins.

En effet, ses récepteurs jouent un rôle très important dans la régulation de notre système nerveux à travers le système endocannabinoïde.

Lorsque le système capte un déséquilibre à l’origine d’un problème de santé, il libère des endocannabinoïdes de manière tout à fait naturelle. Le cannabidiol favorise la libération de ses éléments naturels. En utilisant la CBD, vous ne ressentirez pas l’effet défonce comme avec le THC. De manière générale, l’approche du CBD est douce.

Lire  Astuces de grand-mère pour soigner l’herpès labial

Les principales utilisations du CBD

Depuis longtemps, des études se sont développées autour de l’utilisation du CBD. Actuellement, les effets thérapeutiques du cannabidiol restent sans appel. Ses effets anti-inflammatoires dans les maladies comme le Parkinson, Alzheimer et avec les maladies chroniques sont très intéressants.

Grâce à ses effets neurologiques, il soulage les douleurs chroniques et réduit l’anxiété. Il est aussi connu pour ses effets antispasmodiques, antipsychotiques anticonvulsifs et neuroprotecteurs. Cela s’explique par l’interaction du CBD au niveau du système endocannabinoïde.

Les effets secondaires du CBD

La CBD est de plus en plus utilisé et reconnu de nos jours. C’est ce qui nous pousse à nous poser des questions sur ses effets secondaires. Consommé avec modération, la CBD ne présente quasiment aucun effet néfaste. Cependant, des effets indésirables peuvent être observés après une consommation très importante du cannabidiol.

On peut constater une diminution de la pression artérielle, une somnolence, un étourdissement, une diminution de l’activité du p-glycoprotéine. Cette dernière participe activement à la protection interne de la cellule.

Dans certains cas, on peut aussi identifier une sècheresse buccale comme effet indésirable d’une consommation importante du CBD.

Quelles sont les différentes modes d’administration du CBD?

On peut classer le mode de consommation du CBD en trois modes différents :

Lire  La boisson curcuma-citron pour favoriser la perte de poids et mieux digérer

·         Par ingestion :

Orale ou sublinguale, c’est le mode d’ingestion le plus connu du CBD. Sous forme d’huile, d’infusion ou de bonbon, le cannabidiol peut être avalé directement. C’est le mode d’ingestion le plus connu.

Pour ceux qui ont des besoins particuliers, l’utilisation sublinguale est la plus recommandée. Le passage du produit s’y fait très rapidement et il agit beaucoup plus longtemps, car il ne passe plus par l’appareil digestif.

·         Par une application sur la peau :

Présentée sous forme de crème ou de baume de massage, la CBD peut être directement appliquée sur votre peau. Associée à d’autres principes actifs, elle a une action antioxydante et anti-inflammatoire.

Elle peut soulager les infections de la peau (eczéma, acné, rougeur…) et agit positivement sur les effets du vieillissement cutané.

·         Par vaporisation :

Il est tout à fait possible de vapoter un CBD. Dans ce cas de figure, il est destiné à un usage récréatif, car il a un effet relaxant sur le corps. Il procure par la même occasion une sensation de bien-être et de détente sans pour autant engendrer des effets néfastes sur le psychique.

C’est le moyen d’utilisation le plus adapté à ceux qui ont un besoin fort et rapide de CBD.

C’est quoi la CBD ?
1 (20%) 1 vote

Leave a Response