Remèdes naturels

Quelques trucs de grand-mère pour arrêter de fumer

Plusieurs personnes essaient actuellement de se défaire de la dépendance au tabac. Toutefois, ils ne souhaitent pas recourir à des méthodes classiques comme la cigarette électronique. Ils préfèrent plutôt opter pour des remèdes naturels. Quel truc de grand-mère pour arrêter de fumer choisir?

Contents

Le thé vert

La tisane est un truc de grand-mère pour arrêter de fumer. Il s’agit d’un remède fait à base de plantes très utilisées afin de contrôler les fringales. Il est possible de siroter du thé vert pendant toute une journée au cours de la période de désintoxication. De plus, celui-ci est également disponible sous forme de supplément.

D’après une étude, le thé vert se compose d’un système inondé de micronutriments et d’acides aminés. Ces derniers peuvent réduire l’envie de fumer chez une personne. C’est pourquoi, ils sont utilisés dans les filtres à cigarettes. Découvrez aussi notre article sur les recettes de grand-mère pour soigner la cruralgie.

Les herbes et les huiles

La consommation de certaines herbes et huiles naturelles peuvent faire du bien à l’organisme. En fait, les herbes que contiennent les thés sont faciles à décomposer pour le corps et fonctionnent avec la biochimie naturelle. En arrêtant de fumer, cela peut aider le corps à vite se remettre des symptômes de sevrage.

Lire  Démangeaison intime: les recettes naturelles pour se soulager

Lorsque vous arrêtez de fumer, vous pourrez fréquemment faire face à des difficultés respiratoires temporaires. Cela est dû au fait que les poumons sont habitués à recevoir de la fumée chaude. Pour y remédier, le thé fait à base d’huile de menthe poivrée est un excellent choix. De cette manière, votre poitrine sera plus détendue et vos poumons s’adapteront petit à petit aux changements.

Sinon, il est aussi possible d’avoir recours à l’huile de bergamote pour éviter les fringales de nicotines. Il y a ceux qui ajoutent l’huile de bergamote dans l’eau et s’en servent comme tonique pour leurs traitements. D’autres préfèrent s’en servir par voie orale ou topique. Dans tous les cas, gardez en tête que l’usage excessif de l’huile de bergamote peut provoquer des effets secondaires.

Le ginseng

Le ginseng est également un truc de grand-mère pour arrêter de fumer. En effet, comme c’est un adaptogène, il aide les fumeurs à s’adapter au stress. De plus, le ginseng est utilisé pour élever les performances physiques et mentales.

Il est actuellement possible de trouver sur le marché des produits faits à base ginseng. Toutefois, il est recommandé d’opter pour ce qui ne contient que 4 à 7% de ginseng pour éviter tout effet subtil. Il faudra également suivre à la lettre les instructions inscrites sur l’étiquette du produit.

Lire  Quelques remèdes de grand-mère pour soulager la cruralgie

Sinon, vous pouvez aussi acheter des racines de ginseng entières dans les magasins diététiques. Ceux-ci sont durs et coriaces. Toutefois, en ingérer 1 ou 2 g va vous fournir la dose nécessaire pour votre traitement. De plus, cela vous habituera à prendre quelque chose à la bouche au lieu de fumer de la cigarette.

Le miel et la réglisse

Le miel est un très bon remède de grand-mère afin de gérer le sevrage tabagique. En effet, le miel renferme des vitamines, des protéines et des enzymes qui aident à abandonner l’envie de fumer. Pour un meilleur résultat et pour éviter les saveurs artificielles, il est conseillé d’utiliser le miel biologique.

La réglisse peut aussi être utilisée dans la phase de sevrage tabagique. En effet, celle-ci améliore l’action des hormones surrénales. De plus, c’est aussi un expectorant, elle aide les poumons à se libérer. Étant donné que c’est un agent aromatisant contenu dans certaines cigarettes, sa saveur pourrait vous aider à satisfaire vos envies. Ainsi, vous pouvez mâcher ou sucer la racine de réglisse. Sinon, il est aussi possible d’opter pour des bonbons réglisses.

Le Kudzu

Originaire d’Extrême-Orient, le kudzu est une plante faisant partie de la famille des fabacées. Cette dernière comprend également le soja, la réglisse, les arachides, la glycine, les lentilles, les pois et les haricots.

Lire  Aisselles noires : comment lutter contre l’hyperpigmentation des aisselles ?

Depuis plusieurs années, le kudzu s’utilise dans la médecine chinoise. En effet, elle permet de traiter la migraine, les vomissements, la prévention, l’hypertension, les acouphènes et aussi la toxicomanie. Actuellement, le kudzu est un truc de grand-mère pour arrêter de fumer. En effet, elle est généralement utilisée pour aider les personnes durant leurs sevrages de drogues tels que l’alcool, le tabac ou encore le sucre.

Rate this post