Nutrition

Allaitement : Comprendre les pics de croissance pour mieux les vivre

278views

À un moment donné, bébé aura beaucoup plus d’appétit que d’habitude et donnera l’impression de n’être jamais rassasié. Rassurez-vous, il s’agit sûrement d’une poussée de croissance.

Les pics de croissance inquiètent les mamans qui craignent de manquer de lait, étant donné que bébé est constamment pendu au sein. Par ailleurs, la fatigue peut prendre le dessus si votre bout de chou maintient le même rythme durant la nuit. Ne vous démotivez pas, car ce phénomène n’est que passager et sachez que votre bébé est en parfaite santé et ne manque de rien. Afin de bien vivre cette période, il est important de bien comprendre ce qu’est une poussée de croissance.

Un moment clé du développement de bébé

Les pics de croissance ou poussées de croissance sont tout simplement des périodes durant lesquelles votre enfant va grandir rapidement. Cette croissance ne sera pas seulement physique, mais également motrice et psychologique. Ces jours de pointe seront ainsi marqués par de nouveaux acquis. Votre bébé va avoir son premier sourire, il commencera à attraper des objets, il se retournera tout seul, il apprendra à s’asseoir, à ramper, à marcher, etc.

Les pics de croissance : un moment crucial pour le développement de bébé

Ainsi, de l’âge de 3 semaines à un an, votre bébé connaîtra plusieurs poussées de croissance pour une durée de 24 à 48 h ou sur plusieurs jours. Bien que ces moments puissent être épuisants, sachez que ce n’est qu’une question de jours. Par ailleurs, il arrive que certains pics passent inaperçus. Quoi qu’il en soit, rappelez-vous que bébé a besoin de pouvoir compter sur sa maman pour franchir ces grandes étapes de sa vie.

Lire  Tout ce qu’il y a à savoir sur l’alimentation de bébé à 4 mois

Que peut faire maman lors de ces pics ?

Durant les pics de croissance, vous n’aurez qu’une seule option : répondre aux besoins de votre bébé.

  • Ne lui privez pas de sein, car s’il le réclame c’est qu’il en a besoin. Il est important que vous sachiez que vous ne manquerez jamais de lait à moins que vous ne souffriez d’une fatigue extrême. En effet, à force d’être sollicités, vos seins vont produire le lait nécessaire. Autrement dit, en fonction de la fréquence des tétées, votre lait augmentera.
  • Donnez-lui à boire sans restriction, car il est normal que lors des pics votre bébé demande à boire beaucoup plus fréquemment que d’habitude.
  • Lors d’une poussée de croissance, bébé a tendance à beaucoup pleurer lorsqu’il n’est pas dans vos bras. Il peut même parfois devenir grognon. Apaisez-le en le couvrant de câlins afin de le rassurer.

Pour que bébé puisse se développer dans les meilleures conditions, il est important pour la maman de faire preuve de patience et de relativiser un maximum. Veillez à bien vous hydrater pour vous aider à produire plus de lait et pour moins ressentir la fatigue. Pensez également à essayer les tisanes d’allaitement. Vous pouvez aussi penser à choisir un tire-lait grâce auquel le biberon pourra prendre le relais lorsque vous vous sentirez fatiguée.

Lire  Rien ne vaut l’antibiotique naturel

Pour conclure, sachez que les pics de croissance ne vont pas durer éternellement. Pensez à solliciter l’aide de votre conjoint ou de vos proches pour vous décharger de certaines tâches afin que vous puissiez vous consacrer pleinement à votre bout de chou.

Attention : il ne faut pas non plus penser qu’à chaque fois que bébé pleure, il veut sa tétée. Nombreux sont les parents qui le pensent systématiquement. Il faut vérifier que le bout de chou ne se soit pas foulé ou ne souffre pas d’une douleur certaine, comme le syndrome de KISS par exemple.

Commenter cet article

Leave a Response