Uncategorized

Quelles sont les différences entre végétarien, végétalien et vegan ?

237views

Aujourd’hui, une panoplie de régimes alimentaires offre selon l’envie et les motivations la façon adéquate de s’alimenter. Selon que les motivations soient tournées vers la réduction de l’impact sur l’environnement, le refus des OGM ou des viandes, l’idéal est d’opter pour le végétarisme, le végétalisme ou le véganisme.

Pour faire ses premiers pas dans le 100 % bio et connaître la différence entre ses régimes vous pouvez dores et déjà consulter ce dossier qui a été écrit par une diététicienne et qui se trouve sur sont site : diet-equilibre.com.

Le végétarien

L’essence même du régime végétarien est l’exclusion de la consommation de tous produits provenant des animaux. Que ce soit le poisson, la viande (blanche ou rouge), les crustacés, les mollusques, ils sont bannis des assiettes. Néanmoins, les produits d’origine animale (les œufs et les produits laitiers) ne sont pas proscrits. Certaines nuances sont à observer dans le régime végétarien.

Les 3 différentes catégories de végétarien :

  • le semi-végétarien : il peut consommer du poisson, des fruits de mer, voire même de la volaille, mais exclut totalement la viande. Il est très familier au régime méditerranéen
  • le lacto-ovo-végétarien : il consomme des produits d’origine animale (lait et œufs), mais ne s’autorise pas de chair animale. Cette diète est la plus fréquemment utilisée
  • le lacto-végétarien : il ne consomme que du lait comme produit provenant des animaux. Pas d’œufs ni de viandes.

Le végétalien

Le végétalien ou végétarisme strict est une personne adepte du végétalisme et dont l’alimentation ne contient que des aliments issus du monde végétal (pas de viande, pas de lait, pas de viande et même pas de miel). Les adeptes de ce régime présentent à la longue des carences et doivent expressément prendre des vitamines B12 (présentes uniquement dans les produits d’origine animale).

Sans quoi, des cas de paralysie se font signalés en raison de la privation de vitamine B12 sur une longue durée. Afin de ne manquer d’aucun nutriment, il faudrait associer parfaitement les aliments. La plupart du temps, le végétalien ne se limite pas aux produits consommables provenant des animaux et opte progressivement pour le véganisme.

Le vegan

Le vegan n’est ni une façon de s’alimenter ni un régime. À l’inverse du végétarien et du végétalien, il en a fait un véritable mode de vie. Cette façon de vivre vise notamment l’exclusion de toute exploitation, souffrance et cruauté manifestées envers les animaux.
En somme, ils bannissent tous les produits provenant des animaux, tous comme les deux régimes précédents (ne consommant ni viande, ni œufs, ni poissons, ni crustacé, ni lait). Ce mode de vie se caractérise également par le fait de vivre sans faire souffrir les animaux.

De ce fait, tous produits dérivés n’étant même pas destinés à la consommation sont totalement interdits. Hors de question d’utiliser ou de consommer un produit ayant porté atteinte à la cause animale sous tous ses aspects. De ce fait ils ne portent pas de cuir, pas de vêtements, pas de chaussures, n’utilisent pas de produits cosmétiques, pas de laine et tout autre produit prélevé ou testé sur des animaux. Le vegan est tout simplement une personne ayant une idéologie refusant catégoriquement l’exploitation des animaux.

Leave a Response