Santé quotidienne

Comprendre et soigner les hémorroïdes : nos conseils

172views

Le terme hémorroïde est utilisé pour désigner une maladie dont souffre la moitié de la population adulte. Cependant, très peu de personnes en parlent, car cette pathologie est considérée comme assez dégradante. Malheureusement, moins on en parle, et moins on arrive à lutter contre. Pour soigner et lutter contre les hémorroïdes, il est important de les comprendre ; les conseils ci-dessous vous aideront dans ce sens.

Hémorroïdes : qu’est-ce que c’est ?

En réalité, le mot hémorroïde désigne des veines situées au niveau de l’anus et qui permettent la dilatation de celui-ci. L’évacuation des selles dépend en partie de la dilatation de ces veines. Les hémorroïdes sont donc présentes chez toute la population mondiale. Mais dans l’usage, « les hémorroïdes » est une expression utilisée pour désigner une dilatation anormale des veines. Le terme exact pour désigner cette anomalie est : crise hémorroïdaire. Une crise hémorroïdaire est donc une dilatation anormale de certaines veines de l’anus. Ses conséquences peuvent être plus ou moins graves et il en existe de différentes sortes.

Les différents types d’hémorroïdes

Il existe trois formes différentes de crises hémorroïdaires.

Il s’agit :

  • de l’hémorroïde interne,
  • de l’hémorroïde externe,
  • et de l’hémorroïde mixte.

Les hémorroïdes se retrouvent généralement à l’intérieur et à l’extérieur de l’anus. Ainsi, les hémorroïdes internes sont le résultat d’une dilation anormale des veines anales à l’intérieur du rectum. Elles ne provoquent pas de douleurs, mais peuvent être assez dérangeantes. Les hémorroïdes externes se développent quant à elle sous la peau de l’anus et peuvent être très douloureuses. Chacune de ces deux formes a des niveaux d’évolutions différentes et leurs effets varient d’un niveau à l’autre. Les hémorroïdes mixtes sont, comme leur nom l’indique, un mélange entre la forme externe et celle interne de la pathologie.

Qu’est-ce qui provoque une crise hémorroïdaire ?

Il est difficile d’identifier une cause exacte d’une dilatation anormale des hémorroïdes. Cependant, certains éléments favorisent leur apparition. La plus connue de ces éléments est la pression excessive de l’anus. Mais une crise hémorroïdaire peut survenir après un accouchement. La constipation, un faible apport de fibres dans l’organisme, et l’obésité sont également des facteurs de risques.

En outre, il a été remarqué que parmi la population atteinte, certaines personnes avaient pour habitude de rester assises longtemps, et d’autres de soulever des charges lourdes. La pratique de l’équitation et d’une activité sexuelle anale peuvent également favoriser les crises hémorroïdaires. D’autre part, la génétique est considérée comme un facteur déclencheur. Si un membre de votre famille a déjà eu des problèmes d’hémorroïdes, il y a de fortes chances que vous en ayez aussi.

Les symptômes de l’hémorroïde

Dans le cas d’hémorroïdes externes, on peut être confronté à une enflure de la zone affectée. Mais pour ce qui est des hémorroïdes internes, c’est lors de la défécation que l’on peut les apercevoir ; une fois les selles évacuées, on ne les aperçoit souvent plus. Dans certains cas extrêmes, il est nécessaire de remettre ces hémorroïdes à leur place. Il arrive même parfois qu’on ne puisse pas les remettre en place. Les autres symptômes de la pathologie sont une brûlure ou une douleur de l’anus lorsque l’on va à la selle, des démangeaisons, de l’inconfort, et une inflammation de la région concernée. Il peut également arriver qu’il y ait des saignements au moindre effort.

Comment reconnaitre cette maladie ?

Il est assez difficile d’identifier des hémorroïdes, surtout lorsqu’il s’agit d’hémorroïdes internes. Un examen du médecin peut permettre de les déceler. Il est d’ailleurs recommandé de faire des contrôles de façon régulière ; encore plus si on a des antécédents dans sa famille. Ressentir des brûlures et des douleurs lorsque l’on va à la selle peut être le symptôme d’une autre pathologie. Il est donc recommandé de se rapprocher d’un médecin lorsque les symptômes ci-dessus surviennent ; ou d’examiner soi-même son anus devant un miroir.

Nos conseils pour soigner les hémorroïdes

Il existe une grande variété de solutions qui permettent de soigner les hémorroïdes. La prévention et une prise en charge rapide peuvent permettre de s’en débarrasser. Une crise d’hémorroïdes pouvant être provoquée par une poussée excessive récurrente. Nous vous recommandons de les éviter au maximum. La consommation de fibres peut aider dans ce sens. Une alimentation équilibrée composée de fruits, légumes, céréales, riz, etc. vous permettra d’avoir suffisamment de fibres dans votre organisme pour prévenir une crise hémorroïdaire.

Évitez par ailleurs de soulever des charges trop lourdes et de rester assis trop longtemps. De temps en temps, vous dégourdir les jambes est une bonne solution de prévention. Évitez de vous asseoir lorsque vous allez aux toilettes ; accroupissez-vous de préférence et ne restez pas trop longtemps aux toilettes. Faire du sport, boire de l’eau, et ne pas utiliser de papier toilette pour se nettoyer après les selles sont également des alternatives à adopter. Dans cette même catégorie, nous vous conseillons de ne pas porter de vêtements serrés et de ne pas vous retenir lorsque vous avez envie d’aller aux toilettes. Vous pouvez également vous soigner lorsque la maladie est déjà là.

Pour soigner les hémorroïdes, il existe un grand nombre de remèdes, de produits, et de médicaments que l’on peut utiliser. L’utilisation de crème et de pommades anti-hémorroïdaires, anti-inflammatoires, et apaisantes est recommandée pour soulager les brûlures et la douleur. Ce genre de pommade est disponible aussi bien dans les points de vente comme sur internet. Vous en trouverez sur ce site par exemple. Il est également possible de se soulager avec des compresses et des analgésiques. Des remèdes de grand-mère sont aussi utilisés et certaines sont même recommandées par les médecins. Les bains de siège pris avec de l’eau tiède sont les remèdes de grand-mère les plus populaires.

D’autres solutions médicales peuvent aussi être envisagées. Ces solutions peuvent être des traitements endoscopiques ou une opération chirurgicale.

Comprendre et soigner les hémorroïdes est très important, car il s’agit d’une maladie qui touche une bonne partie de la population (homme et femme). Elle est la cause de gros désagréments et les complications peuvent être une infection, un saignement, ou la formation d’un caillot. Les mesures à prendre pour les éviter sont simples, mais si on les prend en charge tôt, il n’est pas difficile de les guérir.

Leave a Response