Santé quotidienne

Sédentarité : quel impact sur votre santé ?

132views

Sédentarité et santé sont intimement liées. En effet, de nombreuses études tendent à démontrer que le manque d’activité engendre des risques de développer des maladies cardiovasculaires notamment. Comment lutter contre cela à une époque où le travail dans les bureaux a massivement remplacé les travaux physiques ? Comment la sédentarité peut-elle réduire notre espérance de vie ? Lisez cet article pour tout savoir.

Sédentarité : le mal du siècle ?

“Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître…”. Oui, la jeune génération est habituée à la sédentarité, elle a été élevée ainsi et n’imagine pas un instant perdre son confort. Et pourtant, les risques sur la santé sont nombreux.

Il y a quelques décennies, les Français étaient beaucoup moins sédentaires. Ils n’avaient pas toujours le réflexe de prendre la voiture pour faire 1 km, ils se déplaçaient beaucoup à vélo, ils passaient plus de temps dehors que devant la télévision à zapper sur 500 chaînes ou à jouer aux jeux vidéo. Et, si les habitudes n’étaient pas les mêmes, les professions étaient différentes. Les métiers manuels étaient légion tandis qu’aujourd’hui, notamment avec l’avènement du web, ce sont les postes dans les bureaux qui se développent.

Lire  Comment prévenir une infection urinaire ?

A présent, tout est fait pour favoriser la sédentarité, ce mal qui nous ronge de manière insidieuse.

Comment la sédentarité altère-t-elle notre santé ?

Selon l’Observatoire nation de l’activité physique et de la sédentarité, être assis plus de 3 heures chaque jour est la cause de 3,8 % des décès. Or, aujourd’hui, entre les transports, le bureau et la télévision, un actif passe en moyenne 12 heures assis chaque jour, 9 heures les jours de congé. Et cela a une incidence grave sur notre santé puisque le manque d’activité est responsable de maladies cardiovasculaires. Cela favorise l’obésité et donc des maladies chroniques telles que le diabète. Si l’on ajoute à cela le tabagisme, la consommation d’alcool et une absence totale d’activité physique, nous accélérons le vieillissement de notre corps et de nos cellules et réduisons sensiblement notre espérance de vie.

Comment compenser la sédentarité ?

Si rester assis 7 heures par jour est obligatoire pour nombre d’actifs, il existe des solutions pour limiter le surpoids, les maladies cardio vasculaires, le diabète de type 1, 2 ou 3, l’hypertension artérielle ou encore les infarctus. Selon un cardiologue et médecin du sport à l’hôpital Pontchaillou de Rennes, il faudrait faire une activité physique de 1h30 à 2h par jour. Sport cardio, marche rapide, étirements, la pratique régulière d’un sport permet de limiter les risques et de compenser cette inactivité durant la journée. Pour limiter la mortalité précoce, les études menées sur des personnes sédentaires et les politiques de santé publique affirment qu’au-delà de la pratique régulière d’exercices physiques dans le cadre du sport, il est important de privilégier la marche à la voiture, l’escalier à l’ascenseur, le fait de se déplacer d’un bureau à un autre plutôt que de communiquer avec ses collègues par internet, etc. Il est important de favoriser les dépenses énergétiques dès que possible, mais aussi, en parallèle, de limiter l’apport calorique pour éviter tout accident vasculaire, mais aussi le cancer du sein, du colon, limiter les risques d’essoufflement au moindre mouvement, etc.

Lire  Mieux connaître et traiter les verrues génitales

Bougez plus, réduisez au maximum la sédentarité, pratiquez une activité physique régulière, vous éviterez certaines maladies et vous vous sentirez mieux au quotidien.

Sources :
http://sante.lefigaro.fr/article/la-sedentarite-une-menace-silencieuse-pour-notre-sante/
https://www.who.int/mediacentre/news/releases/release23/fr/

Commenter cet article

Leave a Response