Santé quotidienne

Une poussée d’adrénaline pour le goût de l’extrême, c’est toujours bon pour la santé

40views

Pour connaître cette sensation d’apesanteur qui vous donne pour un temps l’illusion de défier les lois de l’attraction universelle, optez pour le bungy. Cette activité mondialement connue a différents noms : bungie, bungee, jumping, benji ou encore puenting. Amateurs de sensations fortes, attachez votre harnais pour le grand saut dans le vide en toute sécurité. Sport ou pas sport? Aucun entraînement soutenu n’est requis pour faire un saut à l’élastique. Mais il faut une certaine dose d’audace pour accepter de sauter dans le vide, la tête en bas.

L’expérience du saut à l’élastique

Ce jeu de plein air consiste à se jeter dans le vide en prenant soin de s’accrocher aux chevilles et au torse à l’aide d’une corde élastique pour ralentir et stopper la chute. En faisant une chute libre à partir d’une hauteur équivalente à quelques étages d’un bâtiment, vous vous donnez les sensations fortes que vous recherchez : les airtimes qui vous font hurler pendant les quelques secondes de la chute et des oscillations successives en fin de parcours et les effets du vertige au  moment de sauter.

Quoique l’audace soit la première condition requise pour cette activité ludique, il n’est pas donné à tout le monde de pouvoir braver les lois de la pesanteur. Même si aucune limite d’âge maximal n’est imposée, les personnes souffrant de maladies cardiaques ou articulaires, les diabétiques ainsi que les personnes souffrant d’épilepsie et les femmes en état de grossesse ne peuvent pas faire le saut à l’élastique.

Lire  Comment manger sainement en mangeant italien ?

L’équipement du saut à l’élastique est particulier et il est conçu pour assurer le maximum de sécurité au sauteur. Il comprend :

  • Un baudrier et deux jambières à quoi l’élastique est fixé,
  • des mousquetons en acier,
  • des cordes d’un diamètre de 11 mm,
  • l’élastique composé de latex naturel d’un calibrage aux normes.

Le saut à l'élastique pour des sensations extrêmesAux origines du saut à l’élastique

Depuis les anciens temps, les habitants de l’actuel Vanuatu, dans le Pacifique, pratiquaient déjà le saut initiatique du haut d’une tour de bambous, les pieds liés par des lianes. Les courageux qui se prêtent à ce rite accèdent alors à l’âge adulte.

A une date beaucoup plus récente, A. J. Hackett inventait le saut à l’élastique en transgressant les règles des forces de l’ordre françaises en se jetant de la tour Eiffel. Opération médiatique réussie, ce saut du haut du deuxième étage de la tour Eiffel a fait connaître au grand public l’existence de cette activité ludique.

J. Hackett dépose son brevet pour le saut à l’élastique. Il est le premier à savoir calculer la longueur de l’élastique voulue pour une hauteur donnée. Il est le premier à formaliser l’assemblage d’une centaine d’élastiques selon un procédé bien défini.

Les hauts lieux du saut à l’élastique

Jusqu’à aujourd’hui A. J. Hackett est toujours à la recherche de spots pour enrichir les sites existants. En tout cas, le succès du saut à l’élastique est universel et rien que pour la France les lieux les plus populaires se comptent par dizaines pour ne citer qu’en Auvergne, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Normandie…

Lire  Carence en vitamine D - Causes et remèdes

Les top 10 des sauts à l’élastique les plus hauts au monde sont répartis dans divers pays :

RangNom du spotPaysHauteur
1Royal Gorge BridgeEtats-Unis321 m
2Tour MacaoChine233 m
3Barrage de ContraSuisse220 m
4Pont de BloukransAfrique du Sud216 m
5EuropabrückeAutriche192 m
6Pont de NioucSuisse190 m
7Pont de l’ArtubyFrance182 m
8Pont ValgadenaItalie175 m
9Pont KölnbreinAutriche169 m
10Barrage VidraruRoumanie166 m

Comment bien se préparer au saut à l’élastique

Avant de vraiment se lancer, une certaine préparation mérite d’être faite aussi bien sur le plan physique que psychologique. La moindre des précautions est évidemment de vérifier l’état de votre corps. En d’autres termes, hypertendus, s’abstenir! Si vous avez des problèmes de dos, de cou ou de colonne vertébrale, il vaut mieux rester prudent.

Surtout, assurez-vous que l’établissement où vous voulez faire le saut a une existence légale. Les établissements réguliers appliquent les normes en vigueur en matière de sécurité du matériel et de l’organisation. Il faut également veiller à faire votre réservation à l’avance car les candidats au saut à l’élastique sont légion.

Au jour du saut, veillez à vous habiller correctement car dans votre chute vous risquez d’exhiber votre ventre que vous tenez à cacher, de même que les jambes velues. Pour plus confort, attachez vos cheveux si vous les avez longs.

Lire  Tout sur la diversification alimentaire de bébé

Choisissez à l’avance le genre de saut que vous voulez réaliser :

  • Le saut de l’ange : vous sautez avec vos bras étendus et en fin de chute vous avez la tête en bas.
  • Le saut à l’envers : vous tournez le dos au précipice pour ne pas sentir le vertige en regardant de la plateforme
  • Le saut de la chauve-souris : vous vous suspendez, la tête en bas, pour ensuite lâcher prise avec vos pieds.
Une poussée d’adrénaline pour le goût de l’extrême, c’est toujours bon pour la santé
3 (60%) 1 vote

Leave a Response