NutritionSanté quotidienne

Comment pallier l’obésité infantile ?

497views

En une quarantaine d’années depuis 1978, le nombre d’enfants obèses n’a cessé d’augmenter à travers le monde. En effet, 5 % des filles le sont si pas moins de 8 % des garçons sont également en surpoids. Pour que cette obésité infantile n’impacte pas trop sur la santé et le développement des enfants touchés, des mesures doivent être prises.

Les causes de l’obésité infantile

Pour mieux lutter contre l’obésité infantile, il faut d’abord en connaître les causes. D’après les enquêtes nutritionnelles réalisées et les récentes observations médicales, il semble pourtant que les enfants consommeraient actuellement une alimentation moins calorique. Celle-ci l’est depuis une dizaine d’années, une affirmation contrastant totalement avec la réalité. Si l’obésité infantile gagne effectivement du terrain, c’est la preuve d’un déséquilibre au niveau de la nourriture des enfants et de leurs dépenses énergétiques. Ils ne pratiquent donc pas suffisamment d’activités physiques leur permettant de dépenser leur trop-plein d’énergie.

Certes, les parents ont sans doute déjà fait beaucoup d’efforts contre cette situation en réduisant les apports énergétiques alimentaires de leurs enfants. Cependant, les sucreries et frites de toute sorte sont encore bien présentes, réduisant ces efforts à néant. Résultat : les enfants mangent plus qu’ils ne dépensent. D’autant plus qu’avec l’avènement d’Internet et des jeux vidéo, ils passent plus de temps devant leurs écrans que sur les terrains de sport ou dans la cour de récréation.

Lire  Choisir votre opticien à Chatou, comment bien s'y prendre ? Quelle est le moins cher ? Le plus compétent ?

Les mesures pour lutter contre l’obésité infantile

Une petite fille atteinte d'obésité

Contrairement aux personnes adultes, un enfant en surpoids ne doit pas suivre un régime amaigrissant. En effet, en grandissant, à condition qu’il ne prenne pas encore du poids, il peut progressivement trouver une silhouette harmonieuse selon sa taille. Nul besoin de lui faire suivre un régime draconien dans ce cas, l’important étant de supprimer de son alimentation les mets sucrés, trop gras et tout ce qui risque d’augmenter son poids corporel. En agissant tôt, les parents leur feront profiter du dynamisme de leur organisme durant leur croissance en vue de l’éradication de l’obésité infantile.

Il ne suffit toutefois pas de réviser la nourriture de ces enfants pour venir à bout de l’obésité infantile. Il faut aussi miser sur l’activité physique en les faisant bouger, marcher et courir davantage, soit faire du sport pour augmenter leurs dépenses énergétiques. C’est donc la meilleure manière d’élever les besoins caloriques de l’enfant, de lui fournir une alimentation variée pour les satisfaire et avoir moins de risques de carences nutritionnelles. Ainsi, il sera moins frustré et moins enclin au stress, car il pourra manger à sa faim et développer une meilleure confiance en sa personne, gage de réussite dans sa vie sociale et estudiantine.

Lire  Migraines ophtalmiques, explications détaillées

Un environnement familial sain où les repas préparés sont très équilibrés, où aucune boisson sucrée ni des bonbons ou autres sucreries n’est à portée de main, participe aussi à la réduction de l’obésité infantile. Ne pas laisser la télévision allumée toute la journée ou limiter les moments durant lesquels l’enfant peut se connecter à l’ordinateur ou jouer à des jeux vidéo réduit également la prévalence de l’obésité infantile. Cela modifiera petit à petit son comportement afin de retrouver progressivement un poids correct respectant le tableau du poids.

Commenter cet article

Leave a Response