Santé quotidienne

Comprendre et gérer l’incontinence urinaire

63views

Si se retenir un petit moment avant d’aller aux toilettes est anodin pour beaucoup, ça n’est pas le cas de près de 4 millions de Français qui souffrent de fuites urinaires. Qu’est-ce que ce mal au juste, et comment le gérer au quotidien ? C’est ce qu’on vous propose de découvrir dans ce qui suit.

Qu’est-ce que l’incontinence urinaire ?

Pour faire simple, l’incontinence urinaire est un écoulement involontaire des urines que le sphincter de l’urètre ne peut pas retenir. C’est une contrariété qui vient souvent avec l’âge et qui touche plus souvent les femmes, elle peut en fait toucher les hommes et les plus jeunes.

Bien que n’étant pas vraiment considérée comme une maladie, l’incontinence urinaire est un motif de consultation. Celle-ci est nécessaire, car il est possible que ces fuites puissent être la conséquence d’une maladie grave. Mais une consultation permettra aussi à un incontinent de recevoir un traitement adapté.

Les fuites urinaires peuvent être de 3 types différents. Il y a d’abord l’incontinence urinaire d’effort. Elle est caractérisée par l’absence d’envie d’aller aux toilettes et une fuite involontaire durant un effort intense ou minime.

Lire  Une cuillère de miel et de cannelle pour rester en bonne santé

l’incontinence urinaire est un écoulement involontaire des urines

Il y a ensuite l’incontinence urinaire par hyperactivité de la vessie, fuite involontaire qui précède l’envie d’uriner. Elle survient au repos, pendant la nuit, soit en dehors de tout effort physique, minimal ou intense.

Enfin, il y a les fuites urinaires mixtes, un mélange des types précédents.

En attendant une consultation, ce problème pourra être pallié par le port de couches pour adultes. On en vend dans le commerce, mais il existe aussi des boutiques spécialisées. Une enseigne comme Silver Power propose des couches efficaces, discrètes, conçues par des marques reconnues pour la qualité de leurs produits.

Les causes de l’incontinence

Chaque type d’incontinence a ses propres origines. Pour ce qui est des fuites urinaires d’effort, elles surviennent souvent après une grossesse multiple, un accouchement difficile (aux forceps ou par ventouse) ou une descente d’organe chez la femme. Pour l’homme, elle peut apparaitre après une opération de la prostate. Tout ce qui est intervention chirurgicale du petit bassin ou de l’abdomen peut aussi entrainer ces fuites.

L’incontinence urinaire par hyperactivité de la vessie (impériosité) est souvent constatée après une cystite ou une pyélonéphrite aigue, un cancer de la vessie, un rétrécissement de l’urètre. Le cancer ou un adénome de la prostate chez l’homme est aussi une cause connue. Mais on peut encore citer la sclérose en plaque, la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer ou la paraplégie, en somme tout ce qui est maladie neurologique.

Lire  Tout savoir sur l'urgence dentaire

Les différents facteurs favorisants

La survenue d’une incontinence est généralement due à l’âge puisque la masse musculaire et les sensations diminuent avec le temps. Ainsi, les 2/3 des personnes concernées sont sans surprise âgées de plus de 60 ans. Mais d’autres facteurs favorisent aussi les fuites :

  • Une grossesse
  • La ménopause
  • Le surpoids et l’obésité
  • La toux chronique
  • La constipation chronique
  • Toute consommation excessive de caféine, d’alcool, de tabac…
  • La prise de certains médicaments
  • Une activité physique intense qui met une pression répétée au niveau du périnée

Gérer les fuites urinaires au quotidien

Même avec un traitement destiné à guérir les écoulements involontaires des urines, les fuites ne vont pas s’arrêter du jour au lendemain. Il est donc nécessaire de bien gérer ce problème pour qu’il ne handicape pas dans le quotidien. Il est donc nécessaire de choisir le bon produit pour se sentir le plus à l’aise possible.

–          Les produits réutilisables

Le cathéter externe : il ressemble à un condom masculin en silicone ou en latex, ajusté au pénis et rattaché par un tube à un sac collecteur d’urine. Ce sac se situe au niveau de la jambe ou de la taille. Il a comme défaut de ne pas être pratique quand on veut uriner “normalement”.

Lire  5 causes possibles des douleurs aux aisselles

Le cathéter interne : recommandé pour ceux qui ne peuvent pas vider d’eux-mêmes leur vessie. Ici encore, il y a le choix entre deux modèles le cathéter intermittent et le cathéter à demeure. Problème, il y a risque d’infection urinaire avec les deux.

Ce problème pourra être pallié par le port de couches pour adultes

–          Les produits jetables

On trouve plusieurs types de couches sur le marché pour que chacun puisse avoir le produit le plus adapté à son mal. Les serviettes et les coquilles sont à disposition autant des hommes que des femmes, pour les incontinences légères.

Les sous-vêtements avec ceinture remplacent les sous-vêtements habituels. Ce sont des serviettes à une ceinture à l’aide de boutons ou de velcro. Ces sous-vêtements sont utilisables pour des écoulements légers ou moyens.

Les sous-vêtements jetables ressemblent à des sous ordinaires. Comme les couches précédentes, les personnes souffrant d’incontinence légère ou moyenne y trouveront leur compte.

Enfin, il y a la culotte jetable, dont le design se rapproche des couches bébés, mais avec plus d’attaches sur les côtés. Si les problèmes d’incontinence sont graves, c’est le produit qu’il faut.

Commenter cet article

Leave a Response