remède naturel

Focus sur le miel de manuka, ce que vous devez savoir

147views

Une origine unique

Le manuka est un arbrisseau qui ne se retrouve qu’en Océanie, plus précisément en Nouvelle-Zélande et en Australie. La floraison de cette plante ne dure que six semaines, période mise à profit par les abeilles qui butinent ses fleurs pour en faire le miel de manuka.

Le chercheur néo-zélandais Peter Molan a été le premier à mettre en évidence une substance qu’il a baptisée Unique Manuka Factor (UMF), substance que d’autres recherches ultérieures ont reconnu comme étant le méthylglyoxal. Le miel dont on parle ici en contient beaucoup plus que les autres miels.

Le miel de manuka, objet de diverses études

Les vertus de ce miel ont été mises en exergue par diverses études, dont celle des scientifiques de l’université de Waikato, en Nouvelle-Zélande, qui ont conclu que le méthylglyoxal est capable d’empêcher le développement du Staphylococcus aureus (staphylocoque doré) que les antibiotiques n’éliminent pas. Il est également utilisé contre la bactérie Hélicobacterpylori responsable des ulcères d’estomac. Il est avéré que son activité antimicrobienne  puissante est efficace contre les bactéries communes responsables des sinusites, des angines ou des bronchites.

Les particularités du miel de manuka

Ce miel a une couleur plus foncée que les autres. Il a, par ailleurs, un goût pur et délicieux qui le distingue. Il renferme une forte concentration de méhtylglyoxal. Selon une autorité de l’apithérapie, c’est l’origine botanique de ce miel qui explique cet état de choses. Les enzymes qu’il contient ont des effets antibactériens et antiseptiques. Ce miel a des vertus anti-inflammatoires. Il favorise la cicatrisation des blessures cutanées, des brûlures et des ulcères. Le chiffre indiqué sur l’étiquette traduit le pouvoir qu’il a contre les bactéries. Plus ce chiffre est élevé, plus son action est efficace comme étant un :

  • antiseptique,
  • antioxydant,
  • antiviral,
  • antibactérien,
  • antimicrobien
  • anti-inflammatoire,

Les thérapies où le MGO a fait ses preuves

Le MGO est une marque déposée créée pour garantir une concentration chiffrée en méthylglyoxal dans le miel de manuka. L’indice chiffré correspond à une thérapie recommandée :

  • MGO 100+ est le miel qui convient à l’entretien, l’alimentation et les maladies légères,
  • MGO 250+ sert à combattre les infections bactériennes fongiques,
  • MGO 400+ est particulièrement recommandé contre la toux, les bronchites, les angines mais aussi contre les brûlures et les plaies,
  • MGO 550+ sert à soigner les gastro-entérites et les ulcères, entre autres.

Ce miel est le remède naturel qui peut protéger la flore intestinale après les soins des troubles gastro-intestinaux. Il renforce le système immunitaire et soigne aussi bien le mal de gorge que l’infection des voies respiratoires. Il renforce la santé bucco-dentaire en traitant les saignements de gencives et en diminuant la formation de plaque dentaire, par conséquent la mauvaise haleine. L’acné et l’eczéma trouvent également leurs solutions par l’application de ce miel sur les zones infectées. Ce miel lutte efficacement contre le staphylocoque responsable des infections sanguines et celles :

  • de la peau,
  • des voies respiratoires,
  • du squelette.

Comment l’utiliser ?

Le mode d’administration de ce miel se présente sous diverses formes dont :

  • en usage interne : 2 à 3 cuillerées à café par jour. Il est conseillé d’en prendre avant les repas,
  • en usage externe : on applique directement sur la peau avec une épaisseur de quelques millimètres.

Où l’acheter ?

Proposé dans les magasins bio et les parapharmacies, ce miel n’est pas encore un produit de grande distribution. On peut s’en procurer sur Internet. En étalage comme en ligne, son prix est supérieur à celui des autres miels.

Leave a Response