Santé quotidienne

Ce qu’il faut savoir sur le congé maladie, notamment la durée maximale d’un arrêt maladie

188views

L’arrêt maladie est une période non travaillée, pour soigner la maladie d’un salarié et qui l’empêche de vaquer à ses tâches de manière efficiente. La durée maximale d’un arrêt maladie dépend du type de pathologie rencontré et du traitement que cela nécessitera.

La durée d’un congé maladie

L’arrêt de travail varie selon le type de maladie et des soins requis. C’est le médecin traitant qui devra définir la longueur du congé selon l’état de santé de son patient. La loi en vigueur stipule que la durée maximale d’un arrêt maladie est de 6 mois pour une maladie ordinaire et de 3 ans pour une affection de longue durée (ALD). Ce délai peut néanmoins varier selon la gravité de l’affection.

La durée du congé maladie pour burn-out

Trouble psychique également connu comme étant un épuisement professionnel qui se développe dans le cadre du travail. Une fatigue constante, une migraine ophtalmique récurrente, une insatisfaction persistante concernant les conditions de travail ou un sentiment d’isolement peuvent en être les symptômes.

A force de ne rien y faire, cet état conduit à de l’anxiété et provoque le burn-out. Une fois la maladie diagnostiquée, le médecin prescrit généralement un court arrêt de travail. Ce repos sera surtout utile au travailleur pour redéfinir ses objectifs au calme et effectuer les changements nécessaires.

Lire  Mieux comprendre l’arthrose

L’arrêt de travail en cas de dépression

La dépression est reconnue comme pouvant être une maladie professionnelle. Dans ce cas, elle peut naitre d’une démotivation, du sentiment que son travail n’est pas reconnu à sa juste valeur, ou simplement de la difficulté d’adaptation dans le milieu professionnel. Certaines personnes y sont plus sensibles que d’autres, et lorsqu’un diagnostic est posé, une dépression peut aboutir sur un congé maladie.

Seul le médecin peut déterminer la durée maximale d'un arrêt maladieOn peut difficilement donner un délai quant à la durée de cet arrêt maladie, puisque cela dépendra de la gravité de la situation. La durée maximale d’un arrêt maladie dans ce cas sera donc laissée à l’appréciation du médecin. Ce dernier sera également libre de prolonger la durée si nécessaire.

Le travail pouvant être pour certains un (grand) facteur de stabilité, dans certains cas, il peut arriver que le médecin prescrive une reprise du travail à mi-temps thérapeutique. Les heures de travail seront ainsi aménagées pour les rendre plus flexibles. Et si le traitement fonctionne, il résultera sur une reprise normale des activités professionnelles.

Le congé maladie pour un cancer

Le cancer est une maladie chronique grave. Un exemple parmi d’autres est le cancer du poumon dû au tabagisme. C’est une affectation de longue durée qui aboutit dans tous les cas à un congé maladie prolongé. La durée maximale d’un arrêt maladie pour un cancer est de 6 mois au moins et il peut se prolonger jusqu’à 3 ans.

Lire  Pour mieux comprendre l’épanchement de synovie

Si les 3 ans sont écoulés et que la santé du travailleur et les traitements qu’il subit ne lui permettent pas de reprendre son activité, on parlera alors de pension d’invalidité. Cet état devra être confirmé par le médecin référent, et s’il est vérifié, le salarié bénéficiera d’une somme qui compensera en partie sa perte de revenue.

Commenter cet article

Leave a Response