Santé quotidienne

5 causes possibles des douleurs aux aisselles

41views

Les aisselles étant une des parties les plus sensibles du corps, cette zone peut être sujette à diverses gênes. Une douleur sous l’aisselle peut s’expliquer par des blessures, mais d’autres facteurs peuvent également en être la cause.

Un froissement musculaire

La douleur sous l’aisselle peut cacher une maladie graveC’est une lésion qui provoque une douleur sous l’aisselle particulièrement intense. Les personnes qui réalisent régulièrement des efforts physiques sont particulièrement à risque. Ce froissement musculaire se manifeste par une fatigue, une rigidité, une faiblesse et dans certains cas des brûlures.

Pour réduire l’inflammation, il est impératif de rester immobile pour ne pas empirer les dommages. Il est également conseillé d’appliquer sur la zone des compresses froides pendant une vingtaine de minutes, mais le meilleur des remèdes reste le repos entre 3 et 6 semaines.

Une lymphadénite axillaire

C’est un cas qui se produit lors de l’inflammation des ganglions lymphatiques. Hormis les aisselles, la lymphadénite se manifeste également dans la zone du cou et de l’aine. Les symptômes sont la fièvre, une douleur au toucher, un gonflement, un engourdissement ou encore des rougeurs.

Comme cet état est dû à une infection, les médecins devront effectuer des analyses pour connaitre les causes et, au besoin, faire une biopsie pour écarter d’autres maladies graves comme le cancer.

Lire  Comment prendre soin de ses pieds naturellement ?

Une angine de poitrine

Ce type d’angine provoque une douleur sous l’aisselle aigue et trouve sa cause dans le manque de sang au niveau du muscle cardiaque. Elle peut se propager dans tout le corps comme les bras, le cou, le dos, les épaules et bien sûr les aisselles. Elle se manifeste généralement par des symptômes de la fatigue voire chronique, des nausées, des vertiges et une transpiration excessive.

Si vous êtes en présence de ces symptômes, il est conseillé de consulter rapidement un médecin pour ne prendre aucun risque.

Une hidrosadénite suppurée

L’hidrosadénite suppurée est catégorisée comme étant une maladie chronique, caractérisée par l’apparition de cicatrices, d’abcès ou de nodules dans toutes les zones (dont les aisselles) où on retrouve les glandes sudoripares apocrines.

Plusieurs facteurs peuvent favoriser l’apparition de cette maladie, dont le tabagisme, le surpoids, une altération hormonale ou une diminution des défenses immunitaires.

Le cancer du sein

consulter un médecin pour ne prendre aucun risqueDes douleurs sous les aisselles peuvent être le signe d’un cancer du sein, néanmoins, ça n’est pas vrai dans tous les cas. De fait, avant de tirer des conclusions, il est nécessaire d’approcher un médecin pour déterminer ce qu’il en est vraiment.

Ce cancer, s’il y en a, commence par attaquer soit les cellules des canaux qui produisent le lait, soit le tissu glandulaire, et c’est au moment où les ganglions lymphatiques sont très enflammées qu’apparait une douleur sous l’aisselle. Les symptômes sont des ganglions sur la poitrine, le téton inversé, la desquamation autour du mamelon, une rougeur et des démangeaisons sous les aisselles et un changement de forme et de taille de la glande mammaire. Si vous êtes concernés par un ou plusieurs de ces signes, consultez votre médecin traitant qui vous orientera pour les étapes à suivre selon son diagnostic, ainsi que la durée maximale de votre arrêt maladie.

Lire  Préliminaires : pour joindre l’utile à l’agréable !
Commenter cet article

Leave a Response