Remèdes naturels

Point complet sur le Cordyceps Sinensis

84views

Le Cordyceps Sinensis est un champignon qui vit sur certaines chenilles dans les régions de hautes montagnes de Chine. Dans son état naturel, il est difficile à obtenir et peut coûter cher. La plupart des compléments alimentaires sont fabriqués avec du Cordyceps Sinensis cultivé en laboratoire.

Ce champignon est le plus couramment utilisé pour les troubles rénaux et les problèmes sexuels masculins. Il est également conseillé après une greffe de rein, pour les problèmes de foie et de nombreuses autres affections. Mais, il n’existe aucune preuve scientifique valable à l’appui de ces utilisations.

D’après des études de cas, le Cordyceps Sinensis pourrait améliorer l’immunité en stimulant les cellules et la production d’éléments chimiques spécifiques au système immunitaire. Il pourrait également agir contre les cellules cancéreuses et réduire la taille de la tumeur, en particulier sur les cancers du poumon ou de la peau.

Usages et efficacité

Sur les cas recensés, le Cordyceps Sinensis n’est pas efficace pour l’amélioration des performances sportives. Plusieurs études ont montré que la prise de Cordyceps ou d’une combinaison de Cordyceps et de Rhodiole (Rhodiola rosera) n’améliorait pas l’endurance chez les cyclistes masculins entraînés.

Pour d’autres situations ou affections, des preuves manquent à l’appui. Mais, la prise de ce champignon en tant que supplément pourrait être efficace sur certaines d’entre elles :

  • Lésion rénale causée par certains antibiotiques (néphrotoxicité à l’aminoside). Des recherches ont montré que l’utilisation de Cordyceps Sinensis lors de la prise d’Amikacine est susceptible de réduire les lésions rénales causées par ce médicament chez les personnes âgées.
  • Asthme. Des études de cas révèlent que prendre du Cordyceps Sinensis seul peut réduire les symptômes de l’asthme chez l’adulte. Cependant, d’autres recherches antérieures montrent que la prise de ce champignon avec d’autres herbes pendant 6 mois ne réduit pas le besoin de médicaments et n’améliore pas les symptômes d’asthme chez les enfants.
  • Maladie rénale à long terme (maladie rénale chronique ou néphropathie chronique). Les premières recherches ont montré que la prise de Cordyceps Sinensis avec un traitement standard pour les maladies rénales chroniques pourrait améliorer la fonction rénale. Cependant, la plupart de ces études sont de faible qualité et ont été menées pendant 6 mois ou moins.
  • Dommages aux reins liés aux colorants de contraste (néphropathie induite par contraste). Certaines recherches antérieures ont montré que la prise de Cordyceps Sinensis lors d’un examen avec un colorant de contraste réduit les risques de lésions rénales causées par le colorant. Mais, d’autres recherches préliminaires ne montrent aucun avantage.
  • Dommages aux reins causés par le Cyclosporine. Les premières preuves montrent que la prise de Cordyceps Sinensis avec ce médicament peut réduire les lésions rénales causées par l’agent immunosuppresseur qu’il contient chez les personnes transplantées.
  • Gonflement (inflammation) du foie causé par le virus de l’hépatite B. Des cas de personnes atteintes montrent que la prise orale de Cordyceps Sinensis pourrait améliorer la fonction hépatique chez les personnes atteintes d’hépatite B. Cependant, ce champignon semble être moins efficace que l’Astragale et le Fo-Ti.
  • Greffe du rein. Les premières recherches ont montré que la prise de Cordyceps Sinensis avec une petite dose de Cyclosporine peut améliorer la survie à un an, prévenir le rejet de la greffe et réduire le risque d’infection de la même manière que la Cyclosporine prise à dose standard chez les personnes transplantées. En outre, le Cordyceps Sinensis semble améliorer la survie après une greffe de rein, le rejet et une infection similaire à l’Azathioprine lorsqu’il est pris avec des médicaments pour prévenir le rejet d’organes. Cela pourrait également réduire le risque d’insuffisance rénale à long terme appelée néphropathie d’allogreffe chronique, qui est la principale cause d’échec de greffe de rein.
  • Problèmes sexuels qui empêchent la satisfaction lors d’une activité sexuelle. Des témoignages affirment que la prise quotidienne d’un extrait du Cordyceps Sinensis (le CordyMax Cs-4) pendant 40 jours pourrait améliorer la libido chez les personnes atteintes d’anaphrodisie.
Lire  Tout savoir sur le jus d’aloe vera

D’autres cas sont par ailleurs peu cités par manque d’études pour certifier l’efficacité du Cordyceps Sinensis sur la réduction de leurs symptômes. On peut citer l’anémie, les troubles respiratoires, les infections pulmonaires (bronchite), la toux, les vertiges, les mictions nocturnes fréquentes, l’arythmie cardiaque, la cholestérolémie élevée, et le trouble du foie.

Le Cordyceps Sinensis peut aider les personnes connaissant des troubles sexuels

Effets secondaires

Il est fortement recommandé de prendre le Cordyceps Sinensis par voie orale si la posologie indiquée est respectée et notamment, s’il s’agit d’un traitement à court terme. En effet, il peut provoquer de légers effets secondaires tels que la diarrhée, la constipation et l’inconfort abdominal.

Précautions d’usage

Le Cordyceps Sinensis est déconseillé en cas de grossesse et d’allaitement. Il n’existe pas encore assez d’informations fiables permettant de savoir si ce champignon peut être utilisé en toute sécurité pendant cette période de la maternité ni quels en sont les effets secondaires.

Il n’est pas aussi conseillé de prendre du Cordyceps Sinensis en cas de maladies auto-immunes telles que la sclérose en plaques, le lupus (lupus érythémateux disséminé), la polyarthrite rhumatoïde ou d’autres conditions. Lors de la prise de Cordyceps, le système immunitaire peut être plus actif. Cela pourrait augmenter les symptômes des maladies auto-immunes.

Le Cordyceps Sinensis est également à éviter lors de troubles hémorragiques. La prise par voie orale de ce champignon ralentit la coagulation du sang. Prendre du Cordyceps peut donc augmenter le risque de saignement chez les personnes atteintes de troubles de la coagulation. Il en est de même après une chirurgie. Si une intervention est nécessaire, un arrêt des prises pendant 2 semaines est vivement conseillé avant l’opération.

Lire  Comment se déboucher le nez efficacement et naturellement ?

Interactions

Les interactions du Cordyceps Sinensis avec certains médicaments sont modérées. Toutefois, il est plus prudent de les identifier pour prendre des précautions.

  • La Cyclophosphamide

La Cyclophosphamide est un immunosuppresseur. Pourtant, le Cordyceps Sinensis est susceptible d’augmenter le système immunitaire. La prise de ce champignon avec du Cyclophosphamide pourrait ainsi diminuer son efficacité.

Par ailleurs, ce type de cas ne concerne pas uniquement ce médicament. D’autres immunosuppresseurs peuvent également interagir avec le Cordyceps Sinensis. Parmi eux, il y a l’Azathioprine et la Cyclosporine qui ont été évoqués plus haut, ainsi que le Basiliximab, le Daclizumab, le Muromonab-CD3, le Mycophénolate Mofetil, leTacrolimus, le Sirolimus, le Prednisone et d’autres Corticostéroïdes.

  • La Prednisolone

La Prednisolone est parfois utilisée pour diminuer le système immunitaire. La prise de Cordyceps Sinensis pourrait rendre ce médicament moins efficace pour diminuer le système immunitaire.

Dosage

La dose appropriée de Cordyceps Sinensis dépend de plusieurs facteurs, notamment de l’âge de celui qui doit en prendre, de son état de santé et de plusieurs autres conditions comme ses antécédents médicaux ou ses intolérances et cas d’allergie.

À l’heure actuelle, il n’y a pas assez d’informations scientifiques pour déterminer une fourchette appropriée de doses de Cordyceps Sinensis. Il est important de ne pas oublier que les produits naturels ne sont pas toujours nécessairement sûrs et que leur dosage doit être mesuré.

Lire  Soulager une piqûre de méduse : une question de méthode

Les compléments alimentaires à base de Cordyceps Sinensis sont généralement accompagnés d’une notice sur les indications, les effets secondaires ainsi que la posologie en fonction du poids du sujet. Les interactions y sont également mentionnées. En ce sens, il est toujours prudent de veiller à bien suivre les instructions données par le fabricant des produits et suppléments à base de ce champignon. Sinon, consulter son pharmacien, son médecin traitant ou tout autre professionnel de santé est recommandé avant l’utilisation.

Commenter cet article

Leave a Response