Santé quotidienne

La Calmosine : la solution idéale contre les coliques de bébé

La Calmosine un remède efficace contre les coliques des nourrissons
719views

L’un des petits bobos les plus récurrents chez les nouveau-nés sont les coliques. S’ils ne sont que passagers, ces épisodes douloureux que subissent 20% des bébés sont néanmoins exténuants autant pour bébé que pour les parents. Alors que les spécialistes de la santé et les chercheurs restent divisés sur les causes de cet état, les laboratoires Laudavie ont apporté un remède capable de soulager un grand nombre de bébés grâce à la Calmosine. Focus sur ce remède naturel doux.

Le remède le plus populaire dans l’Hexagone pour les coliques

Les pédiatres ont le choix quant à la prescription à faire, mais dans tous les cas, on sait qu’il s’agit surtout de boissons digestives. Dans cette catégorie, le produit préféré des mamans en France ne nécessite aucune prescription médicale, puisqu’il est en vente libre : La Calmosine. Ce n’est pas un médicament en soi, et c’est d’autant plus logique puisque la colique n’est pas une maladie. La Calmosine est un complément alimentaire qui a pour but de faciliter la digestion chez le nourrisson et de soulager ainsi tout inconfort digestif.

Jusqu’ici, près de 3/4 des familles ayant utilisé la Calmosine l’ont estimé efficace. Pour autant, certains spécialistes de la petite enfance sont encore assez réticents à prescrire la Calmosine pour des raisons qui leurs sont propres.

Pour avoir un aperçu de la popularité de la Calmosine, quelques recherches sur les forums consacrés aux parents et aux petits bobos des bébés devraient aider les plus suspicieux. Les publications de parents soulagés confirmeront en effet l’efficacité de la Calmosine sur leurs enfants.

–          Ses composants

La Calmosine a pour elle de ne pas être un produit d’origine naturelle et d’être un remède doux. La boisson apaisante qu’est la Calmosine est à base d’un mélange de fenouil, de tilleul et d’oranger. La première plante qui la compose assure une bonne digestion, tandis que la seconde a pour principal rôle d’apaiser les douleurs. Quant à l’oranger, il donne un parfum agréable mais doux à la Calmosine. Toutes les plantes utilisées dans la composition de la Calmosine ont la certification « agriculture bio », et peut être aussi bien utilisée par les enfants que les adultes. La Calmosine est vendue sous forme de flacon et en dosette.

–          Son dosage

Utilisable dès les premiers jours de vie de bébé, les fabricants recommandent une prise de 5 ml de Calmosine après chaque repas. Le complément alimentaire peut être utilisé jusqu’à 6 fois dans la journée et l’utilisation de la Calmosine peut se prolonger aussi longtemps que nécessaire. Contrairement aux tisanes et autres concoctions faites maison, la Calmosine a un goût que tous apprécient. Vous ne devrez donc avoir aucun mal à la faire prendre à votre loulou.

Lire  Tout sur l’acte de naissance

–          Une gamme pour prendre soin de toute la famille

La Calmosine Digestion Bio n’est pas le seul produit Calmosine existant. En effet, les laboratoires Laudavie ayant à cœur de prendre soin de toute la famille ont ajouté 3 autres produits à la gamme Calmosine. En plus de la Calmosine Digestion Bio pour traiter les coliques, elles proposent aussi la Calmosine Sommeil pour les troubles du sommeil qui favorise l’endormissement de bébé et régule son sommeil à partir de 1 an. Elles ont également élaboré la Calmosine Allaitement qui favorise la lactation, et est idéale pour toutes les mamans qui donnent le sein à leur nourrisson.

Enfin, il y a la Calmosine Ducharme. Vendue sous forme de crème, elle peut être utilisée quotidiennement pour régler tous les petits problèmes de peau (peau sèche, irritée, gercée ou qui a subi un coup de soleil) et est adaptée aussi bien pour les plus jeunes que pour les plus âgés.

Davantage de détails concernant l’effet de ce produit sur les coliques

La Calmosine est en vente libre, conçue avec des extraits de plantes et est sans danger, quoiqu’il en soit, avant d’en administrer à bébé il vaut mieux s’assurer qu’il en a réellement besoin. Faisons donc le point sur ce qu’est la colique, car de nombreux parents ne savent pas encore ce qu’il en est vraiment.

Bien que de nombreuses études aient déjà été menées sur le sujet, les professionnels de la santé restent très divisés sur la ou les raisons précises de l’apparition des coliques chez un nouveau-né. Actuellement, sur 20 bébés souffrant de ce mal, il ne sera possible d’en connaitre la raison précise que chez un seul bébé.

Comme dans la plupart des cas, les avis sont partagés, plusieurs hypothèses ont été avancées. Certains disent que les coliques peuvent être un processus normal du développement de l’enfant, ne nécessitant ainsi aucun remède. D’autres encore penchent pour une allergie alimentaire dont le traitement consisterait à soigner simplement l’allergie et à éviter l’aliment ou les aliments mis en cause. Assez récemment, des études ont également avancé que des migraines chez la femme enceinte pourraient en être la cause, ajoutant que bébé pourrait « hériter » de ces migraines plus tard. Enfin, d’autres pensent plutôt que la cause pourrait être l’immaturité de l’appareil intestinal du bébé causant ainsi des inconforts digestifs. Dans ce cas, l’utilisation d’un remède comme la Calmosine– très populaire chez les mamans –est recommandée pour soulager les douleurs de votre loulou.

–          Comment se manifestent les coliques ?

Un bébé grincheux et qui le fait savoir ne souffre pas nécessairement de coliques et n’a pas nécessairement besoin de Calmosine ou d’un remède quelconque. Sachant qu’en plus des gazouillis, les pleurs sont leur unique moyen de communiquer, il se peut que ce soit seulement un signe de fatigue ou de mécontentement. Les parents doivent donc être vigilants et observer les autres symptômes de leur nourrisson avant d’arrêter une opinion sur le mal dont il souffre, car bien que la Calmosine soit sans danger, il vaut mieux n’utiliser un remède qu’en cas de nécessité.

Pour différencier cet état (car ce n’est pas une maladie) de simples humeurs, il faut en connaitre ses manifestations. Les crises se passent souvent aux mêmes heures chaque jour, soit dans l’après-midi soit en soirée. Bébé pleure de ce fait plus que de raison, vire au rouge (comme quelqu’un qui montre sa colère), il a aussi souvent la peau du ventre un peu tendue et des gaz. Les manifestations ne durent que jusqu’à 3 mois, alors si bébé continue d’avoir des crises, il est important de le faire ausculter par son pédiatre.

Lire  Quelques conseils pour offrir un sommeil de qualité à son enfant

–          Diminuer les risques de souffrir des coliques

La Calmosine : un remède efficace contre les coliques des nourrissonsLes causes exactes des coliques n’étant pas définies, il est difficile de donner des consignes préventives infaillibles. Néanmoins, il est tout de même recommandé de suivre quelques mesures simples pour diminuer au maximum les chances qu’un bébé en souffre.

On recommande aux parents qui donnent le biberon de veiller à ce que bébé n’avale pas de l’air pendant la tétée. Pour cela il faut simplement pencher le biberon pour faire en sorte que la tétine ne soit remplie que de lait et pas d’air.Mais pour vous faciliter un peu la tâche, vous pouvez toujours opter pour des tétines anti-coliques.

Si vous êtes une jeune maman et que vous hésitez encore entre allaiter votre enfant ou lui donner le biberon, savoir qu’un bébé nourri exclusivement au sein a tendance à moins avoir des coliques peut peut-être vous aider à vous décider. Mais un remède comme la Calmosine ne peut pas pallier tous les oublis, alors que vous choisissiez l’allaitement ou le biberon, pensez toujours à lui faire faire son rot !

Il faut aussi garder bébé dans un environnement calme pendant les repas, et pour qu’il en profite, cela inclus que le parent en charge doit être détendu. Il est également indiqué de vous assurer que votre loulou ait assez chaud.

De plus en plus de pédiatres utilisent aujourd’hui des boissons digestives comme la Calmosine pour prévenir l’apparition des coliques. En plus de soulager des douleurs déjà existantes, la Calmosine évite les inconforts digestifs. Comme elle est en vente libre, vous pourrez vous procurer la Calmosine auprès de la pharmacie la plus proche de chez vous.

D’autres moyens d’apaiser les douleurs de bébé

Entre les méthodes naturelles, remèdes de grand-mère ou traitement pharmaceutique, plusieurs méthodes peuvent être proposées pour atténuer les douleurs causées par les coliques.

–          Les astuces naturelles

Un bébé qui souffre de coliques donne souvent des parents anxieux (d’autant plus si c’est le premier enfant) alors même que c’est ce qu’il faut éviter. Cette anxiété pousse ainsi nombre de parents à donner à leur bout de chou des traitements non nécessaires pour se rassurer, quand de petits bercements ou des câlins peuvent parfois suffire. Alors autant que possible, il vaut toujours mieux privilégier les astuces naturelles, et ce même si un remède comme la Calmosine est à base de plantes bio.

Un massage circulaire du ventre peut soulager certains bébés puisqu’il aide à faire sortir les gaz, de plus il n’est pas compliqué à effectuer. Posez seulement vos mains préalablement chauffés et avec de l’huile de massage adaptée aux nourrissons sur le ventre de votre bébé, et faites des mouvements circulaires allant dans le sens des aiguilles d’une montre.

Lire  Attention au grain de beauté, il peut être dangereux

Vous pouvez aussi opter pour de petits exercices comme le vélo qui ont les mêmes effets que les massages. Prenez simplement les pieds de bébé entre vos mains, et ramenez l’un puis l’autre vers son abdomen.

Enfin, tenir bébé à plat ventre sur le bras peut aussi faire beaucoup de bien aux nouveau-nés ! Bien sûr, rien n’interdit de combiner le tout et d’y ajouter la prise de Calmosine en plus.

–          Les remèdes de grand-mère

La Calmosine est composée entre autres de fenouil. Si cette plante a été choisie comme l’une des composantes de base de ce remède c’est pour ses propriétés qui facilitent la digestion. Rien ne vous empêche donc de fabriquer une petite concoction maison qui ressemble plus ou moins à la Calmosine. Pour ça, faites simplement une tasse d’infusion avec  1 cuillère à café de fenouil, puis filtrez et faites boire l’infusion à votre enfant pendant la journée. Sachez quand même que si beaucoup de parents choisissent de se tourner vers un remède comme la Calmosine, c’est pour le goût qui ne convient pas à tous les bébés. Si vous avez essayé les astuces et les remèdes de grand-mère et que ça n’a pas marché pour X raison, tournez-vous sans attendre vers la Calmosine Digestion que votre nourrisson n’a à prendre qu’en petite quantité.

–          D’autres remèdes connus

Parce que chaque corps est différent, un remède efficace chez un nouveau-né ne conviendra pas nécessairement à un autre. Cela est d’autant plus valable lorsqu’on sait que les causes des coliques ne sont pas tout à fait précises. De fait, bien que la Calmosine ait effectivement soulagé de nombreux nourrissons, il se peut que d’autres continuent de souffrir malgré sa prise. Mais comme avancé plus haut, la Calmosine n’est pas le seul remède utilisable. Le Bloxen ou le Babyfen sont aussi des boissons digestives recommandées pour apaiser les douleurs de bébé, bien qu’ils soient moins connus que la Calmosine.

Que faire quand absolument rien ne soulage bébé ?

La Calmosine fait bien des heureux, mais malheureusement, il arrive aussi que ni elle, ni d’autres remèdes, ni les astuces et tisanes ne soulagent en aucune façon votre nourrisson. Bien que cela pousse les parents à s’inquiéter, il faut savoir que ces crises n’ont aucune influence sur la santé et le développement de bébé !

Après avoir eu confirmation que votre bébé n’a en effet que des coliques, que reste-t-il à faire pour les parents quand ils ont déjà tout fait ? La solution n’est en aucune façon de donner en surdose la Calmosine ou un autre remède, il faut simplement être présent ! Dans la pratique, ça signifie attendre que les crises passent et y faire face avec autant de calme que possible. Votre rôle sera ensuite de le rassurer au mieux : câlinez le, donnez-lui aussi son pouce, une totote ou tout autre chose qui l’aide à se calmer habituellement. Enfin, pour ne pas vous stresser et stresser bébé, apprenez à prendre les choses au jour le jour, et n’oubliez pas que ces épisodes sont passagers et ne dureront pas éternellement !

Commenter cet article

Leave a Response