Nutrition

Tout ce qu’il y a à savoir sur l’alimentation de bébé à 4 mois

Alimentation d'un bébé de 4 mois
319views

Votre petit bout de chou a 4 mois et vous vous dites qu’il est temps de varier son régime ? Voici ce qu’il faut retenir : varier oui, mais prudemment et doucement !

Comment élargir l’alimentation de bébé à 4 mois : le point !

bébé 4 mois aliments à proscrireLe préalable à savoir avant tout est que votre petit trésor ne peut rien manger de solide à quatre mois ! À cet âge, vous le remarquerez, ses dents ne poussent pas encore. Ainsi, il est impossible de lui donner du solide à avaler. D’autant plus qu’il aura encore le réflexe d’extrusion qui fera que dès qu’un aliment solide entre dans sa bouche, sa langue le poussera vers l’avant.

Par contre, vous pouvez commencer à introduire de nouveaux goûts dans son régime. Mais cela doit se faire avec l’accord et les conseils nutritionnels de son pédiatre. Le mot d’ordre est de mixer  ! Ainsi, tous les repas de votre bébé doivent être réduits en purée.

Que faut-il donner à bébé pour diversifier son alimentation ?

Le lait maternel et le lait infantile sont largement suffisants pour la croissance de bébé à raison de cinq biberons par jour dont le volume est de 180 ml pour chacun. Cependant, si vous tenez à lui faire connaitre de nouvelles saveurs pour le préparer à la diversification alimentaire, il est possible de demander à votre pédiatre ce que vous pouvez lui donner.

biberon alimentation pour bébé 4 mois

Les légumes et les fruits sont, bien sûr, les meilleurs pour une bonne croissance. Vous pouvez alors lui préparer une purée de carotte à mélanger avec son lait infantile. Vous pouvez aussi mettre du bouillon de cuisson ou une cuillère à café de pot pour bébé dans son biberon. Seulement, veillez à ce que tout soit mélangé de manière homogène !

Attention également à ne pas rajouter du sucre ou du sel, car ses papilles sont encore en adaptation.

Attention : certains aliments sont à proscrire à l’âge de 4 mois

Il est interdit de donner trop tôt, certains aliments considérés comme à risque pour bébé. En effet, varier trop tôt l’alimentation du petit peut entraîner des risques d’allergies. Des aliments comme les œufs, les arachides, les noix, le blé, les fruits de mer comprenant les poissons, les graines de sésame, le lait (non infantile), la moutarde, le soya et les sulfites sont porteurs d’allergène alimentaire et une exposition prématurée pourrait donner des allergies à votre bébé plus tard.

En effet, même si le bébé est autorisé à diversifier son alimentation dès ses 4 mois, l’âge idéal pour cela reste six mois. À partir de cet âge, bébé est moins sensible aux allergies. L’allaitement exclusif dans les quatre à six premiers mois de la vie protège bébé et demeure le meilleur régime alimentaire. Ceci ne signifie pas que vous allez vous prohiber ces aliments. En effet, des études ont démontré que le lait maternel protège le bébé, mais que vous mangiez ces aliments ou pas n’aura aucun effet sur votre enfant. Vous pouvez donc varier, mais très prudemment et sous le suivi du pédiatre.

Leave a Response